Syrie: Les troupes de l'ONU ont vu des drones pendant le raid israélien

GUERRE L'armée israélienne aurait opéré son raid avec des avions sans pilote...  

20 Minutes avec AFP

— 

Photo prise le 31 juillet 2014 à partir de la frontière entre Israël et Gaza d'un drone israélien de type Hermes 500 volant sur le territoire palestinien
Photo prise le 31 juillet 2014 à partir de la frontière entre Israël et Gaza d'un drone israélien de type Hermes 500 volant sur le territoire palestinien — Jack Guez AFP

Les troupes de maintien de la paix des Nations unies déployées sur le Golan ont vu des drones en vol lors de la frappe aérienne menée dimanche par Israël en Syrie, a indiqué lundi un porte-parole de l'ONU.

Au cours de ce raid sur Qouneïtra (plateau du Golan syrien), six combattants du Hezbollah ont été tués ainsi que six militaires iraniens dont un officier des Gardiens de la révolution (Pasdaran), l'armée d'élite de la République islamique.

Des drones observés

Le porte-parole des Nations unies Farhan Haq a précisé que la force onusienne stationnée sur le Golan a «observé deux engins volants sans pilote provenant d'Israël et franchissant la ligne de cessez-le-feu». «Une heure plus tard, de la fumée a été aperçue s'élevant dans la direction de la position 30», a-t-il expliqué à des journalistes. Les Casques bleus ont vu les drones survoler la zone autour de la «position 30» et franchir de nouveau la ligne de cessez-le-feu.

Une infraction à l'accord entre les deux pays

«Cet incident constitue une infraction à l'accord de 1974» entre Israël et la Syrie, a-t-il relevé. Des responsables du Hezbollah ont indiqué que Jihad Moughniyeh --fils d'Imad Moughniyeh, ex-commandant militaire du Hezbollah lui-même assassiné en 2008-- figurait parmi les morts. La frappe a également tué le commandant Mohammad Issa, un des responsables du dossier Irak-Syrie.