A travers le monde, les foules sont Charlie et se mettent au diapason de «La Marseillaise»

MANIFESTATION De Bruxelles à Rio de Janeiro en passant par Bujumbura et Washington, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées, «ensemble contre la haine», pour rendre hommage à la liberté d'expression...

M.C.
— 
Un homme a écrit "Je suis Charlie" sur sa planche de surf lors d'un rassemblement à Rio de Janeiro, au Brésil, le 11 janvier 2015.
Un homme a écrit "Je suis Charlie" sur sa planche de surf lors d'un rassemblement à Rio de Janeiro, au Brésil, le 11 janvier 2015. — YASUYOSHI CHIBA / AFP

Marseillaise à Madrid, drapeau français à Londres,  à Bruxelles et des pancartes «We are Charlie» à Washington: des dizaines de milliers de personnes dans le monde ont exprimé dimanche leur solidarité avec la France, meurtrie par les attentats.

Au Canada dans le froid

A Montréal, 25.000 personnes ont marché, bravant le froid. Dans la foule des drapeaux canadiens, français et québecois et des affichettes «JeSuisCharlie». Au Québec, où une affiche géante marqué du slogan planétaire «Je suis Charlie» avait été accrochée sur le bâtiment historique du Parlement quebecois, ce sont près de 2.000 personnes ont manifesté. Le Canada a lui-même été touché en octobre par deux attaques menées par des jeunes radicalisés aux idées islamistes.

 Quelque milliers de personnes rassemblées au centre-ville de Montréal malgré la neige et le -6. #JeSuisCharlie #AFP pic.twitter.com/kZw7MUBzpv
— Clément Sabourin (@clementsabourin) January 11, 2015


En Belgique derrière Philippe Geluck

A Bruxelles, quelque 20.000 personnes ont marché, sous le slogan «Ensemble contre la haine». «Nous disons notre attachement à la liberté de pensée et d'expression, dans le respect des autres, c'est très important», a commenté le dessinateur belge vedette Philippe Geluck, dans le cortège.

 Le dessinateur Philippe Geluck en tête d'un rassemblement de 10 à 15.000 personnes à Bruxelles #JessuisCharlie #AFP pic.twitter.com/LJ15pXaWP0
— Philippe Siuberski (@PhilBruAFP) January 11, 2015


Ils étaient aussi 12.000 à Vienne et 18.000 à Berlin, où beaucoup arboraient des pancartes «Berlin ist Charlie» (Berlin est Charlie»).

A Vienne:

 Des rassemblements partout dans le monde http://t.co/T4JOKE7mHf pic.twitter.com/DpkK9hQvr9
— RFI (@RFI) January 11, 2015


De Washington à Los Angeles

«We are Charlie» pouvait-on lire en anglais à Washington sur la pancarte tenue par l'ambassadeur de France, qui a conduit un cortège de plusieurs milliers de personnes entre le musée de la presse et un mémorial aux forces de l'ordre. Christine Lagarde, la directrice du Fonds monétaire international, avait fait le déplacement, ainsi que plusieurs ambassadeurs. Cinq à six cents personnes se sont aussi rassemblées à Los Angeles où des parapluies noirs portaient le slogan «Je suis Charlie».

 Washington, rassemblement #jesuischarlie pic.twitter.com/tGye0q3G7T
— Valérie Astruc (@ValerieAstruc) January 11, 2015


A Madrid, Stockholm, Londres, Athènes, Rome ou Luxembourg, quelques centaines à quelques milliers de personnes se sont rassemblées, chantant pour certaines la Marseillaise.

 A Madrid aussi, #NousSommesCharlie pic.twitter.com/IXOKrk2kbd
— Aude Soufi (@___Aude___) January 11, 2015


Hors Europe, 500 personnes ont participé à une cérémonie d'hommage organisée par la mairie de Jérusalem, devant un écran sur lequel était écrit en français «Jérusalem est Charlie». A Beyrouth, des centaines de personnes se sont aussi retrouvées, dont certaines tenaient un crayon symbolisant la liberté d'expression.

 Soutien à la France à Jérusalem et à Ramallah http://t.co/dwOOJ3jkss pic.twitter.com/O9r2EDbuFX
— RFI (@RFI) January 11, 2015


En Afrique, 200 à 300 personnes ont manifesté à Bujumbura, capitale burundaise, pour «un refus de la violence», mais aussi en Côte d'Ivoire ou en Guinée.

 Minute de silence à #bujumbura #JeSuisCharlie pic.twitter.com/4AX6XFLDzu
— Charlotte Cosset (@CharlotteCosset) January 11, 2015


A Cuba enfin, une cinquantaine de journalistes de médias étrangers et des résidents français se sont réunis à La Havane pour rendre hommage à la rédaction de Charlie Hebdo décimée par l'attaque de mercredi.

 Si il y a cohérence ça va secouer à cuba "@Alexgrosbois: #YoSoyCharlie en la Habana. Gracias a todos por su apoyo!! pic.twitter.com/JxN1ZuOiQr"
— yannigg (@yannigg) January 11, 2015