Japon: Un nouveau morceau de dent retrouvé dans un plat de McDonald's

JAPON La chaîne de fast-food est embarrassée par une succession d'incidents de ce type depuis quelques mois...

Mathias Cena
— 
Deux responsables de McDonald's Japon présentent leurs excuses lors d'une conférence de presse à Tokyo, le 7 janvier 2015.
Deux responsables de McDonald's Japon présentent leurs excuses lors d'une conférence de presse à Tokyo, le 7 janvier 2015. — Miho Ikeya/AP/SIPA

On trouve de tout chez McDonald’s Japon. Une dent, par exemple, découverte par une cliente dans son hamburger, selon un reportage diffusé ce vendredi par la chaîne de télévision japonaise Asahi. Plus tôt dans la semaine, on apprenait qu’une autre cliente de la chaîne de fast-food était aussi tombée sur une dent, dans ses frites cette fois, dans une autre région du Japon. Et lundi, c’était au sujet d’un morceau de plastique sorti des nuggets d’un client que McDonald’s faisait parler de lui.

Sans oublier un autre morceau de plastique qui s’était retrouvé dans une sorte de crème glacée servie dans un McDo à Koriyama (nord-est). L’objet avait provoqué une coupure dans la bouche d'un enfant.

La chaîne a même vérifié la dentition de son personnel

Cette série d'incidents survient alors que la branche nippone du géant américain vient de faire face à un manque de frites au Japon à cause d'un mouvement social dans des ports des Etats-Unis et ne s'est pas totalement remise d'un grave scandale de sécurité alimentaire en juillet dernier à cause des mauvaises manières de Husi Food Company, une filiale du groupe américain OSI Group située à Shanghaï, qui n'hésitait pas à utiliser de la viande périmée.

Cette fois, la cliente a reçu un rapport d'analyse selon lequel il s'agissait de morceaux de «matériau dentaire». Toutefois, McDonald's a indiqué à la cliente qu'il existait «une probabilité extrêmement faible que ces fragments aient pu se trouver dans les ingrédients, compte tenu du fait que le processus de production est largement automatisé». La chaîne a même vérifié la dentition de son personnel du restaurant incriminé, sans trouver d'édenté.