Madrid: Un groupe de presse évacué après la réception d'un colis suspect

MONDE C'était une fausse alerte...

A.Ch. avec AFP

— 

El Pais (Espagne)
El Pais (Espagne) — DR

Le siège du groupe de presse du journal El Pais à Madrid a été évacué mercredi après réception d'un paquet suspect, a déclaré à l'AFP un porte-parole, évoquant «l'inquiétude» après l'attentat sanglant à Paris contre un hebdomadaire satirique.

A 13H45, soit près de trois heures après l'attentat meurtrier contre Charlie Hebdo à Paris, un homme est arrivé avec un paquet jugé suspect et qui contenait notamment des câbles. «La police a évacué l'immeuble» où travaillaient plus de 300 personnes, a déclaré le directeur de communication de El Pais Pedro Zuazua. Peu avant 16h, les employés ont pu regagner leurs postes, ont constaté des journalistes de l'AFP. Le rédacteur en chef d'El Pais, Antonio Cano a précisé à la presse sur place qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

«Il y a une inquiétude, évidemment»

A 13h45, un homme est arrivé avec un paquet jugé suspect, a déclaré à l'AFP Pedro Zuazua. Les services du courrier étant à l'arrière du bâtiment, «on lui a dit de le porter à l'arrière mais il a insisté pour le laisser là», a-t-il raconté, précisant qu'il s'agissait d'un paquet «un peu plus petit qu'une boite à chaussures».

«Dans le doute, l'objet a été passé au scanner et on voyait comme des câbles et une sorte de pot (...). La police a évacué l'immeuble», a-t-il poursuivi. «Tous les employés ont été évacués. Il y en a encore en vacances mais il y a plus de 300 personnes», a-t-il précisé. «Il y a une inquiétude, évidemment avec ce qui s'est passé à Paris», a-t-il ajouté.