L'abus d'alcool tue six personnes par jour aux Etats-Unis

SANTE Plus de 2.200 personnes y meurent chaque année d’abus d’alcool…

A.Ch. avec AFP

— 

Photo d'illustration. Bouteilles d'alcool.
Photo d'illustration. Bouteilles d'alcool. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Plus de 2.200 personnes meurent chaque année d'abus d'alcool aux Etats-Unis, selon un rapport des autorités sanitaires publié mardi. Trois décès sur quatre se produisent chez des adultes de 35 à 64 ans, surtout des hommes blancs non hispaniques, précisent les auteurs de cette recherche des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Les Amérindiens et les peuples autochtones d'Alaska présentent la plus forte mortalité par abus d'alcool.

Des «binge-drinking» quatre fois par mois

«Cette étude montre que les décès résultant de l'intoxication éthylique n'est pas un problème qui touche seulement les jeunes», relève le Dr Robert Brewer des CDC, le principal auteur du rapport. «Cette recherche met aussi en lumière l'importance d'une approche étendue pour réduire les beuveries», consommation occasionnelle et excessive d'alcool, fréquente aux Etats-Unis. Plus de 38 millions d'adultes américains se livrent à ces «binge-drinking» quatre fois par mois en moyenne, absorbant pour chacune de ces occasions huit verres d'alcool, selon les CDC.

Une beuverie est la consommation d'au moins cinq verres d'alcool pour les hommes et de quatre verres pour les femmes. Les décès résultant d'un abus d'alcool résultent de la consommation d'une très grande quantité d'alcool sur une courte période, qui entraîne une alcoolémie très élevée dans l'organisme pouvant bloquer des mécanismes dans le cerveau contrôlant la respiration, le rythme cardiaque et la température du corps.