Des chiens sauvés d'un élevage sud-coréen pourront être adoptés aux Etats-Unis

MONDE Les animaux ont été sauvés d’une ferme d’élevage…

A.Ch.

— 

Traditionnellement, les Vietnamiens "mangent de la viande de chien à la fin du mois lunaire pour de débarrasser de la malchance. C'est ce que font souvent les hommes d'affaires", explique-t-il, précisant qu'il sert jusqu'à sept chiens par jour à cette période. Bouilli ou au barbecue, accompagné de sauce crevette, de nouilles de riz et d'herbes fraîches.
Traditionnellement, les Vietnamiens "mangent de la viande de chien à la fin du mois lunaire pour de débarrasser de la malchance. C'est ce que font souvent les hommes d'affaires", explique-t-il, précisant qu'il sert jusqu'à sept chiens par jour à cette période. Bouilli ou au barbecue, accompagné de sauce crevette, de nouilles de riz et d'herbes fraîches. — Hoang Dinh Nam afp.com

Une dizaine de chiens élevés en Corée du Sud pour la consommation de leur chair sont arrivés lundi soir près de Washington pour y être adoptés comme animaux de compagnie. Ils étaient les premiers d'un groupe de 23 chiens qui vont entamer une nouvelle vie aux Etats-Unis dans le cadre d'une campagne contre la consommation de la viande de chien en Asie de l'Est.

Des myrtilles à la place des chiens

Les chiens, qui devaient être rejoints mardi par le reste du groupe, ont été conduits dans un chenil de l'Animal Welfare League d'Alexandria en Virginie, dans la banlieue de la capitale américaine. La société de protection des animaux Humane Society International (HSI) les a repérés dans une ferme sud-coréenne, à Ilsan, au nord-ouest de Séoul, où ils étaient élevés pour leur chair. Le propriétaire de la ferme a accepté de donner les bêtes contre compensation et de cultiver des myrtilles à leur place, a indiqué à l'AFP une responsable de l'HSI, Kelly O'Meara.

L'HSI mène campagne contre la consommation de chiens en Chine, aux Philippines, en Thaïlande et au Vietnam où les chiens errants sont consommés. «Mais en Corée du Sud, ils sont élevés dans des fermes pour répondre à la demande», a expliqué Kelly O'Meara. Chaque année, entre 1,2 et deux millions de chiens sont mangés en Corée du Sud, provenant de «centaines» de fermes, selon elle. Selon la responsable, c'est la première fois qu'un tel transfert est organisé. Après contrôle sanitaire, les 23 chiens seront offerts à l'adoption dans les refuges de l'est des Etats-Unis.