Tunisie: L'ex-ministre de l'Intérieur Habib Essid chargé de former le gouvernement

MONDE Habib Essid a occupé plusieurs postes durant la dictature de Ben Ali…

A.Ch. avec AFP

— 

Habib Essid, ancien ministre tunisien de l'Intérieur, le 6 octobre 2011 à Tunis.
Habib Essid, ancien ministre tunisien de l'Intérieur, le 6 octobre 2011 à Tunis. — Fethi Belaid AFP

L'ex-ministre tunisien de l'Intérieur Habib Essid a annoncé lundi avoir été chargé par le nouveau président Béji Caïd Essebsi de former un gouvernement. L'homme a occupé plusieurs postes sous le dictateur déchu Ben Ali.

«J'ai eu l'honneur d'être reçu par le président de la République qui m'a chargé de former le gouvernement de la deuxième République», a déclaré Habib Essid lors d'un point de presse au palais de Carthage.

«Les consultations avec les partis (politiques) et la société civile vont commencer», a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Une personnalité «indépendante» qui ne fait pas partie de Nidaa Tounès

Le nom de Habib Essid avait plus tôt été présenté à Béji Caïd Essebsi par le parti vainqueur des législatives de fin octobre, Nidaa Tounès.

Le vice-président du parti et président de l'Assemblée, Mohamed Ennaceur, a justifié ce choix d'une personnalité «indépendante», ne faisant pas partie de Nidaa Tounès, par les «compétences et l'expérience» de M. Essid, notamment «sa connaissance en matière de sécurité».

Un mois pour former et présenter son équipe

Habib Essid, 65 ans, a été ministre de l'Intérieur de Béji Caïd Essebsi, alors Premier ministre, après la révolution qui a renversé en janvier 2011 le président Zine El Abidine Ben Ali. Il est ensuite devenu conseiller en charge des affaires sécuritaires auprès du Premier ministre islamiste Hamadi Jebali.

Auparavant, sous Ben Ali, il avait notamment été chef de cabinet du ministre de l'Intérieur ainsi que secrétaire d'Etat à l'Environnement.

M. Essid aura un mois -un délai renouvelable une seule fois- pour former et présenter son équipe, qui doit obtenir la confiance de l'Assemblée.