Un autocar de touristes britanniques se renverse en Savoie, 7 blessés légers

© 2015 AFP

— 

Un autocar de touristes britanniques s'est renversé sur l'autoroute A43 en Savoie dimanche matin, faisant sept blessés légers et occasionnant plusieurs kilomètres de ralentissement
Un autocar de touristes britanniques s'est renversé sur l'autoroute A43 en Savoie dimanche matin, faisant sept blessés légers et occasionnant plusieurs kilomètres de ralentissement — Jean-Pierre Clatot AFP

Un autocar de touristes britanniques s'est renversé sur l'autoroute A43 en Savoie dimanche matin, faisant sept blessés légers et occasionnant plusieurs kilomètres de ralentissement, a-t-on appris auprès des pompiers.

Le véhicule transportait une trentaine de touristes britanniques depuis la station de ski de La Rosière (Savoie) à l'aéroport de Chambéry. Vers 08H45, il a franchi les rambardes de sécurité de l'autoroute et s'est couché sur le sol en contrebas, au niveau de la commune de La Chavanne.

Parmi les 33 passagers et le chauffeur, sept personnes ont été blessées légèrement, six étaient en état de choc et les 21 autres étaient indemnes.

«Aucune détresse vitale n'a été à déplorer, deux patients ont subi des fractures», a précisé la préfecture dimanche soir dans un communiqué.

Une cinquantaine de pompiers ont été mobilisés au plus fort de l'intervention. Les blessés ont été évacués vers des hôpitaux de Chambéry, et une douzaine de passagers vers une salle des fêtes de Sainte-Hélène-du-Lac.

«Tous ont pu être examinés par un médecin du SAMU et rencontrer la cellule médico-psychologique d'urgence», selon la préfecture.

«La majorité des passagers du bus ont pu être repris en charge par leur tour opérateur à l'aéroport de Chambéry-Aix ce dimanche après-midi, pour reprendre leur voyage vers la Grande-Bretagne. Seuls les membres de deux familles sont restés à Chambéry pour demeurer auprès d'une personne encore hospitalisée», ajoute-t-elle dans son communiqué.

La circulation a été interrompue sur une voie sur l'A43, provoquant 16 km de ralentissement vers midi, selon Bison Futé.

L'origine de l'accident n'avait pas été déterminée dimanche. «L'enquête est en cours», a informé la gendarmerie.