Tunisie: Un policier a été égorgé par des «extrémistes»

DJIHAD Il a été égorgé et pignardé au niveau du coeur...

20 Minutes avec AFP

— 

Photo d'illustration, Tunisie.
Photo d'illustration, Tunisie. — F. Nasri AFP

Un policier tunisien a été égorgé dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord-est du pays par des «extrémistes» islamistes, a annoncé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Essor de la mouvance djihadiste

«Un agent de la sécurité nationale (...) a été égorgé et poignardé au niveau du coeur dans le gouvernorat de Zaghouan (nord-est), alors qu'il revenait du travail dans la capitale, par un groupe extrémiste takfiri (extrémistes musulmans, ndlr) selon l'enquête préliminaire», a indiqué le ministère.

Neuf personnes figurant parmi «les éléments extrémistes originaires de la région» et «soupçonnées d'être impliquées dans l'opération» ont été arrêtées, poursuit le communiqué. La Tunisie fait face depuis la révolution de janvier 2011 à un essor de la mouvance djihadiste, qui a fait des dizaines de morts dans les rangs des forces armées.