Corée du Nord: Vladimir Poutine invite Kim Jong Un en Russie

COREE DU NORD La Russie cherche à se rapprocher du régime nord-coréen...

Mathias Cena
— 
Un homme regarde à la télévision Kim Jong Un à la cérémonie de commémoration de la mort de Kim Jong Il, à Séoul le 17 décembre 2014.
Un homme regarde à la télévision Kim Jong Un à la cérémonie de commémoration de la mort de Kim Jong Il, à Séoul le 17 décembre 2014. — JUNG YEON-JE / AFP

Les deux dirigeants isolés sur la scène internationale vont-ils se rencontrer? Vladimir Poutine aurait invité le président nord-coréen Kim Jong Un à venir assister en mai prochain aux commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Russie, selon une information du quotidien japonais Asahi Shimbun, confirmée par un porte-parole du Kremlin.

Pyongyang n’a pas encore répondu à l’invitation mais dans le contexte des relation entre la Chine et la Corée du Nord, il est vraisemblable que Kim Jong Un accepte cette visite en Russie, sa première à l’étranger depuis sa prise de pouvoir en 2011, où il rencontrerait probablement son homologue. Le mois dernier, Vladimir avait rencontré à Moscou un envoyé du leader nord-coréen.

Intérêts communs

Outre l’isolement, plusieurs dossiers rapprochent en effet les deux pays. La Russie, qui souhaite augmenter ses exportations de gaz vers la Corée du Sud, souhaite ainsi faire passer un pipeline par le pays communiste.

La Corée du Nord, menacée par une résolution des Nations unies qui pourrait mener à une traduction du régime devant la justice internationale pour crimes contre l’humanité, souhaiterait elle l’appui de la Russie, qui dispose d’un droit de véto au conseil de sécurité de l’Onu.