25 millions de dollars pour battre Hillary

— 

no credit

Il est jeune, ambitieux et… riche. Le jeune sénateur américain Barack Obama a annoncé mercredi un succès dépassant largement toutes les attentes pour le début de sa campagne présidentielle, avec 25 millions de dollars de fonds de campagne récoltés depuis le début de l'année.

Un résultat financier qui pulvérise les attentes de la presse et qui le place dans une position plus menaçante que jamais pour sa grande rivale dans la course à l'investiture démocrate, Hillary Clinton, qui a comme prévu battu tous les records en annonçant lundi une récolte de 26 millions de dollars.

Hillary Clinton favorite

Dans les sondages nationaux, l’ancienne First Lady garde un avantage notable sur le sénateur Obama avec 36% des intentions de vote contre 18% pour son rival, devant l'ex-vice-président Al Gore (qui ne s'est pas déclaré candidat, 14%) et l'ex-sénateur John Edwards (13%).

Mais le moral affiché par le candidat noir à la primaire démocrate est au beau fixe. «En moins de trois mois, une foule incroyable de 100.000 Américains a contribué à notre cause - des dizaines de milliers de personnes de plus que pour aucune autre équipe de campagne», a-t-il souligné dans un e-mail à ses militants. «Et c'est sans compter les centaines de milliers de personnes qui sont venues aux meetings, ont lancé des associations et communiqué idées et énergie».

Les bons chiffres enregistrés par Barack Obama sont à l’image de l’inflation financière de la campagne. Plus de 100 millions de dollars ont d’ores et déjà été récoltés par l'ensemble des candidats à la présidentielle américaine, un bilan financier sans précédent à 19 mois des élections.


REPUBLICAINS L'ancien maire de New York, Rudolph Giuliani, grand favori des primaires républicaines, a annoncé 15 millions de dollars collectés. Son grand rival, le sénateur John McCain, a annoncé un décevant bilan de 12,5 millions de dollars.