Attentats de Londres : trois suspects inculpés

GRANDE-BRETAGNE Ils sont suspectés d'avoir commandité ou préparé des actes terroristes…

AFP

— 

Les auteurs des attentats du 7 juillet 2005 à Londres ont probablement eu un "contact avec des membres d'al-Qaïda", mais le degré d'implication du réseau terroriste dans ces attaques reste imprécis à ce jour, a indiqué jeudi un rapport parlementaire.
Les auteurs des attentats du 7 juillet 2005 à Londres ont probablement eu un "contact avec des membres d'al-Qaïda", mais le degré d'implication du réseau terroriste dans ces attaques reste imprécis à ce jour, a indiqué jeudi un rapport parlementaire. — Dylan Martinez AFP/pool/Archives
Trois hommes arrêtés le 22 mars dans le cadre de l'enquête sur les attentats du 7 juillet 2005 dans les transports londoniens, ont été inculpés jeudi, a annoncé Scotland Yard.

Les trois hommes, soupçonnés d'avoir commandité, préparé ou été à l'origine d'actes de terrorisme, étaient détenus depuis leur arrestation à Londres et interrogés par l'unité antiterroriste de Scotland Yard.

Deux d'entre eux, Shipon Ullah, 23 ans, et Mohammed Shakil, 30 ans, avaient été arrêtés à l'aéroport de Manchester (nord-ouest), alors qu'ils s'apprêtaient à prendre un avion pour le Pakistan.

Le troisième, Sadeer Saleem, 26 ans, avait été arrêté à Leeds (nord).

Ce sont les premières inculpations dans cette enquête.

Les attentats suicide du 7 juillet 2005, les plus importants jamais perpétrés sur le sol britannique, avaient fait 56 morts, dont leurs quatre auteurs, de jeunes musulmans britanniques, et près de 700 blessés.