Nucléaire iranien: l'AIEA demande une rallonge pour ses inspections

© 2014 AFP

— 

L'AIEA demande une rallonge aux Etats membres pour mener à bien son programme d'inspections en Iran
L'AIEA demande une rallonge aux Etats membres pour mener à bien son programme d'inspections en Iran — Joe Klamar AFP

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a demandé jeudi une rallonge budgétaire à ses Etats membres pour mener à bien son programme renforcé d'inspections des installations nucléaires iraniennes.

«J'invite les Etats membres en position de le faire à mettre à disposition dès que possible les financements nécessaires», a réclamé Yukiya Amano, le patron de cet organe de l'ONU, lors d'une réunion extraordinaire au siège de l'AIEA à Vienne.

L'agence a besoin de 4,6 millions d'euros supplémentaires pour accomplir sa mission, qui s'est largement développée depuis la conclusion d'un accord temporaire entre l'Iran et les grandes puissances fin 2013 sur le programme nucléaire de Téhéran.

Après des années de face à face tendu, cet accord a permis de lancer un cycle de négociations intensives visant à s'assurer que la République islamique ne poursuit que des objectifs nucléaires civils, en échange d'une levée des sanctions contre son économie.

Téhéran et le «5+1» (Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) ont manqué deux dates-limites pour trouver un accord définitif, en juillet puis en novembre. Ils se sont accordé un délai supplémentaire jusqu'au 30 juin 2015.