Le prix Nobel de la paix remis à Malala et à l'Indien Satyarthi

DISTINCTION  Agée de 17 ans, c'est la plus jeune lauréate de la prestigieuse récompense...

20 Minutes avec AFP

— 

Malala Yousafzai
Malala Yousafzai — Matt Dunham/AP/SIPA

L'adolescente pakistanaise Malala Yousafzai a reçu mercredi le prix Nobel de la paix, devenant à 17 ans la plus jeune lauréate de la prestigieuse récompense qu'elle partage avec un autre défenseur des enfants, l'Indien Kailash Satyarthi.

«Une jeune fille et un homme somme toute plus âgé, une Pakistanaise et un Indien, une musulmane et un hindou, tous deux (sont des) symboles de ce dont le monde a besoin: davantage d'unité, de la fraternité entre les nations», a dit le président du comité Nobel, Thorbjoern Jagland.

Un petit accroc lors de la cérémonie

Tous deux vêtus en habits traditionnels, Malala Yousafzai et Kailash Satyarthi ont été récompensés l'une pour son combat pour le droit des enfants, surtout des filles, à l'éducation, l'autre pour sa lutte contre le travail des enfants dans des usines et ateliers où ils sont réduits à l'état d'esclave.

«Le savoir mène à la démocratie et à la liberté», a fait valoir Thorbjoern Jagland dans les murs fleuris de l'hôtel de ville d'Oslo.

Petit accroc d'une cérémonie bien huilée, un homme s'est planté devant Malala et a brièvement déployé un drapeau devant elle avant d'être évacué par des agents de sécurité.Selon l'ONU, près de 58 millions d'enfants en âge de fréquenter l'école primaire ne sont pas scolarisés tandis que l'Organisation internationale du travail (OIT) chiffre à 168 millions le nombre d'enfants forcés de travailler à travers le monde.

Son combat continu

L'adolescente pakistanaise s'est engagée à lutter jusqu'à ce que le dernier enfant soit scolarisé en recevant mercredi le prix Nobel de la paix conjointement avec l'Indien Kailash Satyarthi. «Je continuerai ce combat jusqu'à ce que je voie tous les enfants à l'école», a déclaré la jeune fille.