Un chercheur français retenu à Téhéran

IRAN Spécialiste de l’islam, il est assigné à résidence depuis deux mois…

— 

Assigné à résidence depuis deux mois. Un chercheur français, Stéphane Dudoignon, historien spécialiste de l'islam, est retenu en Iran sans inculpation après avoir été interpellé dans une région sensible du sud-est du pays, selon «Le Monde» daté de jeudi. «Les autorités françaises ont choisi de ne pas faire état publiquement de son cas, préférant traiter l'affaire dans le secret par des canaux diplomatiques», écrit le quotidien.

Stéphane Dudoignon travaille pour le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l'Ecole des Hautes études en sciences sociales (EHESS). Il fait «l'objet de facto» d'une assignation à résidence à Téhéran. «Il n'est pas autorisé à quitter la ville et son passeport lui a été retiré. Il n'a fait l'objet d'aucune inculpation, mais les autorités iraniennes ont ouvert une enquête sur les raisons de sa présence au Sistan-Baloutchistan», une zone sensible proche du Pakistan et de l'Afghanistan, précise «Le Monde».

L’historien a été interpellé dans la bourgade de Chah Bahar, sur les rives du Golfe, le 30 janvier alors qu'il photographiait une procession religieuse.