Des milliers de sinistrés aux îles Salomon

avec AFP

— 

Reuters

Si le bilan humain est moins lourd que prévu - une trentaine de morts – le tsunami qui a frappé l’ouest des îles Salomon, dans le Pacifique sud, lundi, a laissé dans une grande précarité des milliers de personnes. Mercredi, ils attendaient toujours une aide urgente en eau potable, médicaments et abris.

Des feuilles de palmier pour matelas


Les 5.400 sans-abri n'ont pour l'instant reçu que quelques médicaments, apportés mardi par un navire de la police. Des avions et des navires en provenance de la Nouvelle-Zélande, d’Australie et de Nouvelle-Calédonie, chargés de nourriture, d'eau et d'autres denrées de première nécessité sont en route pour la région sinistrée, mais la situation prend un caractère d'urgence.

A Gizo, capitale de la Province Occidentale, région la plus touchée par le tsunami, des milliers de personnes vivent dans des camps installés à la hâte sur les reliefs entourant la ville. La plupart n'ont pour tout abri que des moustiquaires et pour seul matelas des feuilles de palmier posées à même le sol. «Nous avons besoin de pelles, de tentes afin de sécuriser cet endroit», témoigne Hendrik, réfugié dans un camp de fortune.

Les sinistrés ont passé leur deuxième nuit dans les collines surplombant le littoral, craignant que les nombreuses répliques suscitent un nouveau raz-de-marée. Mercredi, deux nouvelles secousses de magnitude d'au moins 6 sont survenues non loin de Gizo.

Treize villages rayés de la carte

Après l'évacuation de l'hôpital, par peur de son effondrement suite au séisme, une soixantaine de patients ont trouvé refuge sous des bâches dressées dans les collines. «Les conditions sont très, très difficiles», avertit le docteur George Jalini, soulignant les risques importants d'infections.

Treize villages de cet archipel, situé en Océanie à 2.575 km à l'est de l'Australie, ont été rayés de la carte par ce tsunami survenu à 7h40 heure locale. Peuplées par un peu moins de 500.000 habitants, les îles Salomon se situent sur une zone de glissement de plaques réputée pour son activité sismique.