Affaire Maddie: Scotland Yard revient au Portugal pour de nouveaux interrogatoires

JUSTICE Onze témoins de nationalité portugaise et britannique devraient être interrogés par la police...

20 Minutes avec AFP

— 

- AFPTV/DIVERS

Les inspecteurs de Scotland Yard sont retournés en début de semaine au Portugal pour poursuivre leur enquête, ouverte en 2013, sur la disparition en 2007 de la petite Maddie, de source proche du dossier.

Selon la presse portugaise, la police britannique a demandé à la police judiciaire de Faro (sud) d'interroger onze témoins de nationalité portugaise et britannique. Les sept hommes et quatre femmes qui seront entendus ont, pour la majorité, été interrogés par le passé lors de l'enquête menée par les autorités portugaises.

Parmi eux figurent des employés du complexe hôtelier où la fillette a été vue pour la dernière fois et le Britannique Robert Murat, premier mis en examen en 2007 avant que la justice portugaise ne décide de classer l'affaire l'année suivante.

Les parents la croient en vie

Vendredi, Scotland Yard et la police portugaise doivent se réunir pour faire le point sur les investigations demandées par les inspecteurs britanniques.Le 3 mai 2007, Madeleine McCann, alors âgée de près de quatre ans, avait disparu de sa chambre pendant que ses parents dînaient avec des amis dans un restaurant du complexe hôtelier Ocean Club à Praia da Luz en Algarve (sud).

Après avoir passé deux ans à étudier le dossier, le Royaume-Uni a officiellement ouvert sa propre enquête en juillet 2013 et les autorités portugaises ont rouvert leur dossier peu après.Dans ce cadre, les inspecteur britanniques avaient demandé en octobre de nouvelles analyses génétiques à l'Institut de médecine légale de Coimbra (centre).

En juin, des fouilles avaient été menées conjointement par les autorités portugaises et britanniques à Praia da Luz. Elles n'avaient révélé «aucun indice», selon Scotland Yard, mais quatre personnes ont été mises en examen en juillet.Les parents, Kate et Gerry, se sont toujours dits convaincus que Madeleine avait été enlevée et pourrait être encore en vie.