Hong Kong: Joshua Wong met un terme à sa grève de la faim

© 2014 AFP

— 

Joshua Wong, l'un des leaders étudiants du mouvement prodémocratie de Hong Kong, le 4 décembre 2014
Joshua Wong, l'un des leaders étudiants du mouvement prodémocratie de Hong Kong, le 4 décembre 2014 — Isaac Lawrence AFP

Joshua Wong, l'un des leaders étudiants du mouvement prodémocratie de Hong Kong, a annoncé samedi qu'il mettait un terme à sa grève de la faim, qu'il observait depuis quatre jours.

«J'ai cessé ma grève de la faim en raison de la forte pression exercée par le médecin», a posté, sur ses comptes Facebook et Twitter, Wong, qui n'avait pas mangé depuis 108 heures. Un signe de protestation visant à faire pression sur le gouvernement de Hong Kong pour qu'il réponde aux revendications d'élections libres en 2017 dans le territoire sous tutelle chinoise.

«Même si j'arrête ma grève de la faim, cela ne signifie pas que le gouvernement de Hong Kong peut ignorer nos revendications», a déclaré le jeune homme, âgé de 18 ans, qui a dit se sentir extrêmement mal physiquement, faible, et avoir le vertige.

Joshua Wong et deux autres leaders du mouvement prodémocratie, de sexe féminin, avaient annoncé lundi qu'ils entamaient une grève de la faim.

Cette annonce était intervenue après une nuit d'affrontements, la police ayant repoussé par la force les militants prodémocratie qui tentaient d'encercler le siège du pouvoir, provoquant des heurts parmi les plus sérieux depuis le 28 septembre.

L'une des trois grévistes de la faim, Isabella Lo avait recommencé elle aussi à s'alimenter, vendredi.