Vietnam: Un médecin jette dans un fleuve le corps d'une patiente décédée durant une liposuccion ratée

Faits divers Un chirurgien esthétique vietnamien a été condamné à 19 ans de prison pour avoir jeté dans un fleuve le corps d'une patiente décédée lors d'une opération ratée...

20 Minutes avec agence

— 

Nguyen Manh Tuong vient d'être condamné à 19 ans de prison pour avoir jeté dans un fleuve le corps d'une patiente décédée, après une opération qui a mal tourné.

Arrêté octobre 2013 juste après les faits, ce chirurgien plastique qui dirige une clinique privée à Hanoï (Vietnam), n'avait pas de licence. Il pratiquait pourtant des liposuccions et des poses de prothèses mammaires.

Un cadavre sans tête

La victime, Le Thi Thanh Huyen, 37 ans, avait disparu après une liposuccion et une opération du sein. Elle était en réalité décédée lors de cette intervention et le médecin, voulant dissimuler les preuves, avait jeté son corps dans le fleuve Hong (Fleuve rouge). Le cadavre sans tête de sa victime n'a été repêché et identifié qu'en juillet dernier, à l'aide des tests d'ADN.

Le complice du médecin peu scrupuleux, âgé de 18 ans et gardien de la clinique, a été condamné à trente-trois mois de prison pour avoir aidé à jeter le corps de la patiente dans le fleuve.