Nigeria: Boko Haram a attaqué une usine de ciment du français Lafarge

TERRORISME Le groupe islamiste s'en est déjà pris à ce site le mois dernier...  

M.P. avec AFP
— 
Le logo du fabricant de ciment  Lafarge.
Le logo du fabricant de ciment Lafarge. — B. GUAY / AFP

Boko Haram, notoirement connu pour l'enlèvement de centaines de lycéennes, a attaqué jeudi une cimenterie du groupe français Lafarge dans le nord-est du Nigeria. L'assaut n'aurait pas fait de victimes. C'est la seconde attaque sur ce site qui avait été déjà pris pour cible par les islamistes en novembre dernier.

Des véhicules ont été volés

Les hommes armés sont entrés dans la ville d'Ashaka, dans l'Etat de Gombe, «en scandant "Allahu Akbar" (Dieu est grand) et en tirant dans tous les sens. Ils se sont dirigés vers l'usine de ciment et ils y ont volé des véhicules», a déclaré à l'AFP Samail Adnan, un habitant. Selon un employé de la cimenterie, l'usine avait pu être évacuée avant le raid.