Le policier qui a tué un enfant à Cleveland jugé «catastrophique» avec une arme en 2012

ETATS-UNIS Timothy Loehmann avait dû démissionner...

Philippe Berry

— 

Tamir Rice, 12 ans, tué par le policier Timothy Loehmann, le 24 novembre, à Cleveland, alors qu'il jouait avec une arme factice.
Tamir Rice, 12 ans, tué par le policier Timothy Loehmann, le 24 novembre, à Cleveland, alors qu'il jouait avec une arme factice. — REX/SIPA

Les éléments accablent Timothy Loehmann. L'enregistrement de l'appel à la police précisait que le pistolet avec lequel jouait le jeune Tamir Rice était «probablement un faux». Une vidéo montre que l'officier a tiré moins d'une seconde après son arrivée sur place. Et il devra justifier devant un grand jury d'un rapport calamiteux de ses supérieurs, qui l'avait contraint à démissionner en 2012, alors qu'il était employé dans une autre ville.

Licenciement recommandé

Avant de rejoindre la police de Cleveland, Timothy Loehmann était agent dans la ville d'Independence, dans l'Ohio. Selon son évaluation, il «manquait de maturité», «suivait mal les ordres», était «catastrophique» avec une arme et émotionnellement instable. «Je n'ai pas d'amis. Je pleure tous les jours depuis quatre mois à cause de cette fille», avait-il notamment confié à son agent formateur, en sanglots.

Selon le document, désormais public, il a une fois laissé son arme dans son casier sans l'avoir sécurisée et a enlevé un gilet pare-balles sur le terrain car il avait trop chaud.

Son supérieur avait recommandé un licenciement mais Loehmann avait fini par démissionner. Le plus troublant, c'est que ce rapport n'a, semble-t-il, jamais été lu par son nouvel employeur.