Al-Qaïda revendique l'attentat contre l'ambassadeur d'Iran au Yémen

TERRORISME La résidence de l'ambassadeur avait été visée mercredi par ue voiture remplie d'explosifs...

20 Minutes avec AFP

— 

Un attentat a coût la vie à une personne devant l'ambassade d'Iran au Yemen, à Sanaa le 3 décembre 2014.
Un attentat a coût la vie à une personne devant l'ambassade d'Iran au Yemen, à Sanaa le 3 décembre 2014. — Hani Mohammed/AP/SIPA

Al-Qaïda a revendiqué l'attentat à la voiture piégée qui a visé mercredi la résidence de l'ambassadeur d'Iran au Yémen faisant un mort et 17 blessés. Un militant du groupe extrémiste sunnite a «réussi à garer une voiture remplie d'explosifs près de la maison de l'ambassadeur iranien (...) et l'a fait exploser», annonce le groupe Ansar al-Charia lié à Al-Qaïda dans un message sur Twitter.

Il s'agit de la deuxième attaque anti-iranienne cette année au Yémen. Le 18 janvier, un diplomate iranien, Ali Asghar Assadi, avait été tué par balles alors qu'il venait de quitter cette même résidence. Un autre diplomate iranien, Nour-Ahmad Nikbakht, enlevé en juillet à Sanaa, est toujours aux mains de ses ravisseurs qui seraient des membres d'al-Qaida, selon des sources tribales.

L'identité de l'homme tué par l'explosion de mercredi reste incertaine. Un responsable des services de sécurité a indiqué qu'il était un garde de la résidence, tandis qu'un porte-parole du ministère de l'Intérieur, cité par l'agence officielle Saba, a assuré qu'il était le fils d'un gardien de la résidence. On ignore par ailleurs dans l'immédiat si cet attentat à la voiture piégée est l'oeuvre d'un kamikaze ou d'un engin télécommandé à distance.