Haïti se réjouit de l'élection de Michaelle Jean à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie

LANGUE FRANÇAISE Michaelle Jean est l'ex-gouverneure générale du Canada et est d'origine haïtienne...

20 Minutes avec AFP

— 

L'ancienne gouverneure générale du Canada et actuelle candidate au secrétariat général de l'Organisation internationale de la Francophonie Michaëlle Jean, le 29 octobre 2014 dans son bureau à Ottawa
L'ancienne gouverneure générale du Canada et actuelle candidate au secrétariat général de l'Organisation internationale de la Francophonie Michaëlle Jean, le 29 octobre 2014 dans son bureau à Ottawa — Cole Burston AFP

Les dirigeants haïtiens ont accueilli avec enthousiasme dimanche l'élection de la Canadienne d'origine haïtienne Michaelle Jean à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Ex-gouverneure générale du Canada, elle s'est imposée à la tête de l'OIF face à quatre candidats africains.

En Haïti, le président Michel Martelly a qualifié cette élection de «victoire pour notre chère Haïti».

Il a d'autre part salué «l'exploit» de Michaelle Jean et souligné «l'engagement exceptionnel de cette haïtiano-canadienne aux côtés des jeunes et des femmes ainsi que sa détermination».

De son côté, le Premier ministre Laurent Lamothe a félicité «cette femme remarquable née sur la terre d'Haïti qui a toujours manifesté sa solidarité à l'endroit du peuple haïtien».

Elle succède au Sénégalais Abdou Diouf

Lamothe a également réaffirmé la volonté de son gouvernement de renforcer sa coopération avec l'OIF.

Avant de devenir la nouvelle secrétaire générale de l'OIF, Michaelle Jean était l'envoyée spéciale de l'Unesco en Haïti.

L'OIF, compte 274 millions de locuteurs dans le monde, dont 54,7% d'Africains. Créé en 1997, le poste de secrétaire général, avec un mandat de quatre ans, a été successivement occupé par l'Egyptien Boutros Boutros-Ghali et le Sénégalais Abdou Diouf.

L'organisation a indiqué s'être élargie avec l'entrée de trois nouveaux pays observateurs: le Mexique, le Costa Rica et le Kosovo. L'OIF représente désormais 80 pays (57 Etats membres et 23 observateurs). Madagascar accueillera le prochain sommet en 2016.