Interpol demande l'arrestation du milliardaire russe Pougatchev, ancien propriétaire d'Hédiard

RUSSIE Ce milliardaire russe, exilé à Londres, est accusé par la Russie de détournement de fonds et d'escroquerie à grande échelle...

O. G. avec AFP
— 
Capture d'écran du site d'Interpol dévoilant le portrait de Serguei Pougatchev.
Capture d'écran du site d'Interpol dévoilant le portrait de Serguei Pougatchev. — Interpol

Interpol a demandé jeudi l'arrestation immédiate de l'ex-milliardaire russe Sergueï Pougatchev, ancien propriétaire de nombreux actifs étrangers dont l'épicerie fine française Hédiard, a annoncé l'organisation policière internationale sur son site.

Accusé d'escroquerie à grande échelle

L'oligarque, auparavant proche du Kremlin et aujourd'hui exilé à Londres, a été placé sur la liste rouge d'Interpol, qui avait déjà gelé ses avoirs à l'international sur demande de la justice russe. Il est accusé de détournement de fonds et d'escroquerie à grande échelle, un délit passible d'une peine allant jusqu'à dix ans de prison en Russie.

Sergueï Pougatchev, 51 ans, est soupçonné dans le cadre de l'enquête concernant la faillite en 2010 de la banque Mejprombank, qui aurait effectué des transactions douteuses en sortant des actifs de Russie pour ses propriétaires. Longtemps considéré comme le «banquier du Kremlin», il avait injecté plus de 100 millions d'euros dans l'épicerie de luxe française Hédiard, dont il avait pris le contrôle en 2007. En juin 2014, le tribunal de commerce de Paris avait validé la reprise à 100% de la marque par l'autrichien Do & Co, et Sergueï Pougatchev était sorti du capital de l'épicerie fine.

Sergueï Pougatchev tentait de faire lever depuis plusieurs années le gel de ses avoirs à l'international, dénonçant un «raid» de l'Etat russe, dont il est devenu une des voix critiques. Envoyée à 190 pays, la liste rouge d'Interpol demande «l'arrestation immédiate» des personnes qui y sont identifiées entre autres grâce à une photo, à des fins d'extradition vers le pays qui en a fait la demande.

La famille Pougatchev est connue en France également via son fils. Alexandre Pougatchev, alors âgé de 23 ans, avait racheté en 2009 le quotidien France-Soir, avant la liquidation du journal en 2012.

Copie d'écran d'Interpol qui a lancé un avis de recherche concernant le milliardaire russe. - Interpol