Mort de Michael Brown: Au moins 80 personnes arrêtées à Ferguson après la non inculpation du policier

EN DIRECT De violentes échauffourées et des pillages ont éclaté lundi soir dans la petite ville américaine de Ferguson, après la décision d'un grand jury populaire de ne pas poursuivre un policier blanc qui a tué cet été un jeune Noir sans arme....

A.Ch.

— 

Un homme dans les rues de Ferguson durant des émeutes, le 25 novembre 2014.

Un homme dans les rues de Ferguson durant des émeutes, le 25 novembre 2014. — David Goldman/AP/SIPA

Ce live est terminé, merci de l'avoir suivi. Retrouvez le résumé des événements de la nuit d'émeutes et de violences qui a suivi l'annonce lundi soir de l'abandon des poursuites à l'encontre d'un policier blanc ayant tué en août un jeune Noir désarmé par ici
 

Deux arrestations durant les manifestations à New York

Le premier a été arrêté à Times square après avoir lancé de la peinture rouge sur le chef de la police Bill Bratton et ses gardes du corps vers 22H30 lundi soir . La peinture avait notamment atteint le commissaire Bratton au visage. Le suspect, Diego Ibanez, 26 ans, a été notamment accusé d'agression contre un officier de police, acte délictueux, trouble à l'ordre public, harcèlement et mise en danger d'autrui.

La deuxième arrestation a eu lieu sur une rampe d'accès du Triborough bridge, où s'étaient rassemblés certains manifestants après minuit, quand un homme de 30 ans, non identifié, a lancé une canette vide contre un policier, le blessant légèrement à la tête. Une dispute a suivi quand le policier a cherché à l'arrêter, et le policier a été légèrement blessé au genou. L'homme arrêté a également été légèrement blessé. Aucune charge n'avait encore été prononcée contre lui mardi matin, selon la police.

La population se mobilise pour nettoyer les rues de Ferguson
Le journaliste de la chaine de télévision CNN envoyé sur place de vient de publier ces photos prises mardi matin dans les rues de Ferguson


Un nouveau bilan des arrestations en marge des émeutes

Selon l'agence AP, les autorités ont interpelé au moins 80 personnes : 61 à Ferguson, pour des pillages notamment et 21 dans le centre de Saint Louis.
Des quartiers de Ferguson bouclés ce matin

La correspondante sur place d'Europe 1 vient de publier cette photo du quartier qui a flambé lundi soir.
 
 

SOS racisme apporte son soutien ChristianeTaubira

Le tweet de la garde des sceaux citant Bob Marley ("Kill them before they grow"/ "Tuez-les avant qu'ils ne grandissent") a créé la polémique sur Twitter, certains internautes de mauvaise foi l'accusant de reprendre ces paroles à son compte, alors qu'il s'agissait d'une condamnation. L'association SOS Racisme vient de lui apporter son soutien.

Les dégats vus du ciel
La chaine de télévision NBC a diffusé cette vidéo montrant les dégats de la nuit depuis un avion.
 

La police annonce avoir procédé à 61 interpellations

Mardi matin, la police du comté de Saint Louis annoncé avoir arrêté 61 personnes pendant la nuit de violence. La police a également recensé 150 coups de feu à Ferguson.

La police de Saint Louis a annoncé avoir arrêté 61 personnes à Ferguson et dans ses environs. 
Le gouverneur du Missouri Jay Nixon, qui avait décrété l'état d'urgence dans la crainte de violences, a demandé de nouveaux renforts de la garde nationale.
- See more at: http://www.humanite.fr/ferguson-61-arrestations-apres-les-emeutes-de-la-nuit-558514#sthash.2O2o6yNV.dpuf
La police de Saint Louis a annoncé avoir arrêté 61 personnes à Ferguson et dans ses environs. 
Le gouverneur du Missouri Jay Nixon, qui avait décrété l'état d'urgence dans la crainte de violences, a demandé de nouveaux renforts de la garde nationale.
- See more at: http://www.humanite.fr/ferguson-61-arrestations-apres-les-emeutes-de-la-nuit-558514#sthash.2O2o6yNV.dpuf
Les manifestations ont repris à Clayton

Un journaliste du Wall Street Journal vient de publier sur son compte twitter des images des premières manifestations obsersvées dès 7 heures du matin dans les rues de Clayton. Apparemment dans le calme.
 
12h20: Les people américains réagissent

Les stars américaines donnent leur impression sur les émeutes de Ferguson sur Twitter. De Pharrell Williams à Lena Dunham, tous compatissent avec la famille de Michael Brown.




 
12h09: Retour sur l'affaire Michael Brown



 
11h12: Le zapping des événements de la nuit à Ferguson


 
10h41: Christiane Taubira réagit sur Twitter: «S'agit-il de les tuer avant qu'ils grandissent?»

S'agit-il de «les tuer avant qu'ils ne grandissent?», s'est interrogée Christiane Taubira dans un tweet en anglais en réaction à la décision aux Etats-Unis de ne pas poursuivre un policier blanc qui a tué un jeune Noir.



«Quel âge avait #Mickael Brown? 18 ans. #Trayvon Martin? 17. #Tamir Rice? 12. Quel âge le prochain? 12 mois? "tuez-les avant qu'ils ne grandissent" Bob Marley», a tweeté la ministre de la Justice, évoquant les noms de jeunes Noirs tués par la police aux Etats-Unis, puis reprenant la phrase «Kill them before they grow» attribuée à un sheriff par Bob Marley dans sa chanson «I Shot The Sheriff».
Interrogée mardi sur France Info, la ministre a assuré qu'il s'agissait pour elle de «dire (sa) solidarité dans une situation qui est extrêmement douloureuse». «Je ne porterai pas de jugement de valeur sur les institutions des Etats-Unis, cependant il est évident que lorsque le sentiment de frustration est aussi fort, aussi profond, aussi durable et aussi massif, il y a à s'interroger sur la confiance dans ces institutions, et donc la capacité des institutions à assurer cette paix sociale», a-t-telle poursuivi.
«Il est évident qu'on se rend compte que ça n'arrive qu'aux mêmes. Ce sont des gamins afro-américains donc il y a le problème d'un certain nombre de clichés, de représentations, de préjugés qui peuvent créer des réflexes terribles. Quand ce sont des réflexes d'injures c'est déjà difficile à supporter, quand ce sont des vies qui sont arrachées ainsi c'est encore plus insupportable». Interrogée sur une comparaison de ce climat à la France, Mme Taubira a jugé que «ça n'est vraiment pas comparable même si évidemment il y a du racisme en France».
 
10h38: Voir l'intervention de Barack Obama lundi soir

9h53: Des vidéos de la mobilisation policière circulent sur Twitter


 
9h42: Ferguson replonge dans le chaos

Les images de la nuit sont à voir dans notre diaporama.
9h30: Pourquoi le policier Darren Wilson n'a-t-il pas été inculpé?

Le policier Darren Wilson, qui était mis en cause dans la mort du jeune Michael Brown n’a pas été inculpé par la justice. Sa déposition, rapportée par Time, révèle sa vision des faits: Darren Wilson explique avoir arrêté Michael Brown dans la rue et affirme que celui-ci l’a attaqué alors qu’il sortait de sa voiture de patrouille. Il a arrêté Brown car celui-ci correspondait à la description d’un suspect dans une affaire de vol. Wilson dit Michael Brown lui a plusieurs fois sauté dessus et qu’il a gardé le contrôle de son arme.  «La seule manière de décrire ce que j’ai ressenti quand je l’ai attrapé: je me suis senti comme un enfant de cinq ans touchant Hulk Hogan (un catcheur professionnel, NDLR)», a déclaré Darren Wilson. D’après lui, deux coups de feu ont été tirés depuis sa patrouille pendant l’altercation et affirme avoir poursuivi Michael Brown dans la rue et n’avoir tiré les coups fatals que lorsque Brown s’est retourné et est revenu vers lui.
 
9h25: Nuit de protestations aux Etats-Unis

Notre correspondant à Los Angeles a suivi les réactions tout au long de la nuit: lire son article.
9h23: Vingt neuf manifestants arrêtés
 

Le chef de la police du comté de Saint Louis, John Belmar a indiqué, lors d'une conférence de presse, que vingt-neuf manifestants ont été arrêtés mais aucun mort n'a été signalé dans les violences qui secouent Ferguson depuis lundi soir.

9h14: Les violences se poursuivent à Ferguson, douze immeubles incendiés

Après les échauffourées qui ont eu lieu lundi soir, à la suite de l'annonce de la non inculpation du policier blanc qui a tué cet été un jeune Noir sans arme, les violences ont continué dans la nuit. D'arès le chef de la police, les forces de l'ordre ont été la cible de nombreux tirs et une douzaine d'immeubles ont été incendiés.

Mots-clés :