Nucléaire iranien: Les négociations prolongées jusqu'au 1er juillet 2015

IRAN Les grandes puissances sont réunies ce lundi à Vienne...

afp avec AFP

— 

Les chefs de la diplomatie des «5+1» et de l'Iran réunis à Vienne pour évoquer le nucléaire iranien, le 24 novembre 2014.
Les chefs de la diplomatie des «5+1» et de l'Iran réunis à Vienne pour évoquer le nucléaire iranien, le 24 novembre 2014. — JOE KLAMAR / POOL / AFP

Les positions des uns et des autres ne sont pas entrées en fusion. Réunies à Vienne ce lundi pour tenter d'arracher avant la fin de la journée un accord historique sur le nucléaire iranien, les grandes puissances et l'Iran sont finalement convenus de prolonger les négociations jusqu'au 30 juin 2015, a indiqué le ministre britannique des Affaires étrangères, Philip Hammond.

Hammond a expliqué qu'il n'avait «pas été possible d'obtenir un accord à la date-limite» de lundi sur le dossier nucléaire à Vienne, et que ce délai était repoussé au 30 juin 2015. Il a précisé que la négociation entre la République islamique et les grandes puissances se poursuivrait selon les termes de l'accord intérimaire conclu à Genève en novembre 2013. En attendant, l'Iran va bénéficier d'un dégel de ses avoirs de 700 millions de dollars par mois.

Un accord en mars, les annexes en juillet?

L'enjeu de ces négociations est de mettre fin à douze ans de crise. Le délai fixé pour les négociations courait normalement jusqu'à minuit, mais «en raison de difficultés d'ordre technique», avait estimé le chef de la diplomatie chinoise, Wang Yi, à son arrivée à Vienne, une prolongation n'était pas exclue.

Avant Hammond, un diplomate occidental et une source iranienne avaient confié que les tractations se poursuivraient jusqu'au «1er juillet 2015». C'est en fait un accord intérimaire, signé à Genève le 24 novembre 2013 entre l'Iran et le groupe «5+1» (Etats-Unis, Chine, Russie, France Royaume-Uni et Allemagne), expirant ce lundi, qui sera prolongé de sept mois, ont expliqué ces sources.

«Les négociations vont se poursuivre au cours des prochaines semaines pour permettre de parvenir à un accord», a dit la source iranienne proche de la délégation à Vienne. Le diplomate occidental avait aussi expliqué à l'AFP que les grandes puissances et l'Iran envisageaient de négocier un «accord politique probablement d'ici au 1er mars 2015», puis les «annexes» d'un règlement complet «d'ici au 1er juillet» prochain.