Marins détenus en Iran : Blair hausse le ton

DIPLOMATIE La crise diplomatique s'aggrave entre Londres et Téhéran. Le Premier ministre britannique, Tony Blair...

©2006 20 minutes

— 

La crise diplomatique s'aggrave entre Londres et Téhéran. Le Premier ministre britannique, Tony Blair, a haussé le ton hier à propos des quinze marins capturés vendredi par l'Iran dans le Golfe au motif qu'ils naviguaient dans des eaux iraniennes, ce que démentent le Royaume-Uni et l'Irak. Blair a de nouveau réclamé leur libération. Sinon, « une nouvelle phase va commencer », a-t-il averti. Laquelle ? « Nous allons voir », a-t-il déclaré sans plus de précisions. Son porte-parole a ensuite minimisé ses propos, précisant que Londres ne souhaitait pas d'escalade avec l'Iran.