Le taliban australien plaide coupable

GUNTANAMO On l'a surnommé «le taliban australien». Détenu depuis plus de cinq ans à Guantanamo, David Hicks, un Australien...

A. Le Goff

— 

On l'a surnommé « le taliban australien ». Détenu depuis plus de cinq ans à Guantanamo, David Hicks, un Australien âgé de 31 ans, a comparu hier devant le tribunal militaire d'exception prévu pour les prisonniers du camp. Il s'agissait de la première audience devant cette juridiction, destinée à juger ceux que l'administration Bush appelle « les combattants ennemis ».Vêtu de kaki et les cheveux tombant sur la poitrine, Hicks s'est vu signifier par le tribunal son inculpation pour « soutien logistique à une entreprise terroriste ». L'air maussade, il a répondu qu'il plaidait coupable. Une stratégie qui devrait lui permettre de purger sa peine en Australie. Un minimum de vingt ans de prison serait « raisonnable », a affirmé l'un des procureurs à l'audience. Converti à l'islam, David Hicks a été fait prisonnier en décembre 2001 en Afghanis­tan, où il aurait combattu aux côtés des talibans. Il est aussi soupçonné d'avoir suivi un entraînement avec Al-Qaida et rencontré le chef de ­l'organisation terroriste, Oussama ben Laden. Toutefois, il n'aurait pas préparé d'attaque contre des cibles américaines. En Aus­tralie, où le Premier ministre, John Howard, avait jugé « indéfendable » le délai écoulé entre l'arrestation et le jugement du détenu « quoi que l'on pense de ce que David Hicks est supposé avoir fait », l'annonce de son possible retour a été accueillie avec soulagement. « Cette histoire touche à sa fin pour le bien de tous », a ainsi affirmé le ministre des Affaires étrangères, Alexan­der Downer.

Guantanamo Trois cent quatre-vingt-six prisonniers sont détenus sur la base militaire américaine installée à Cuba. Les autorités militaires prévoient de juger quatre-vingts détenus.