Vidéo de décapitation: Le second bourreau français identifié

TERRORISME Après Maxime Hauchard, les services de renseignement ont identifié un second ressortissant français…

Vincent Vantighem

— 

Photo montrant un terroriste de Daesh qui pourrait être le Français Michaël Dos Santos.
Photo montrant un terroriste de Daesh qui pourrait être le Français Michaël Dos Santos. — CAPTURE D'ECRAN

Dès lundi, les autorités avaient prévenu qu’un deuxième Français pourrait bien avoir participé à la séance de décapitation mise en avant dans une vidéo de Daesh revendiquant l’assassinat de l’Américain Peter Kassig et diffusée dimanche. Après Maxime Hauchard, les services de renseignement ont, en effet, identifié un second ressortissant français. L'information vient d'être confirmée par des sources de renseignement à l'Agence France Presse.

Stéphane Le Foll ne confirme pas

Citant des sources de renseignement, France 2 assure, ce mercredi matin, qu’il s’agit de Michaël Dos Santos, un jeune de 22 ans originaire de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne). Il aurait été repéré par les services de renseignement dès 2013, lors du démantèlement d’une filière dans ce département, indique encore France 2.

>> Portrait: Maxime Hauchard, un bourreau radicalisé dans sa chambre

Depuis Canberra (Australie) où il est en visite officielle, François Hollande avait indiqué, cette nuit, qu’un deuxième Français était «en voie d’identification». Sur BFM TV ce mercredi matin, Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement, a toutefois indiqué qu’il n’avait «pas de confirmation» que ce Français soit bien Michaël Dos Santos.

Il aurait surpris ses proches en se convertissant

Toujours selon les services de renseignement auprès desquels France 2 a recueilli ses informations, Michaël Dos Santos se serait illustré en Syrie dans des actions violentes et aurait été formellement identifié comme l’un des assassins filmés dans la vidéo de Daesh.

>> Vidéo: Une mise en scène quasi hollywoodienne

Par ailleurs, il aurait été formellement identifié sur une photo par un de ses anciens amis. Selon ce dernier, «il avait surpris ses proches en se convertissant brusquement à l’Islam», indique encore France Télévisions.