Nigeria: Boko Haram s'empare de trois villes, dont celle des 200 lycéennes enlevées

ISLAMISME L'armée nigériane, en recul, a perdu un hélicoptère...

N.Beu. avec AFP
— 
Des islamistes de Boko Haram dans une vidéo de propagande publiée le 9 novembre 2014.
Des islamistes de Boko Haram dans une vidéo de propagande publiée le 9 novembre 2014. — HO / BOKO HARAM / AFP

Boko Haram gagne du terrain au Nigeria. Le groupe islamiste s'est emparé de trois villes, marquant une nouvelle progression alors que l'armée nigériane enregistrait un nouveau revers en perdant un autre hélicoptère dans un crash qui a fait trois morts.

Le groupe a notamment pris Chibok, la ville du nord-est du Nigeria où ont été enlevées plus de 200 lycéennes en avril, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. «Chibok a été prise par Boko Haram», a déclaré à l'AFP le pasteur Enoch Mark, dont la fille et la nièce font partie des 219 lycéennes toujours aux mains des insurgés. Selon ce pasteur et Ali Ndume, sénateur de la région, l'attaque de cette ville de l'Etat de Borno a eu lieu jeudi vers 16h (heure locale).

Boko Haram sur la liste noire de Washington

Des centaines de combattants du groupe islamiste armé se sont aussi emparés jeudi de deux villes de l'Etat d'Adamawa dans le nord-est du Nigeria, Hong et de Gombi, se rapprochant ainsi de Yola -capitale de l'Etat d'Adamawa- à une centaine de kilomètres de là, après avoir été chassés par des milices locales de Mubi, carrefour commercial de cette région qu'ils avaient pris il y a deux semaines.

Le groupe Boko Haram, qui figure sur la liste noire des organisations terroristes établie par Washington, s'était déjà emparé ces derniers mois de plus d'une vingtaine de villes et villages de l'Adamawa et des Etats voisins de Yobe et Borno, dans le nord-est du Nigeria, où il dit avoir créé un «califat islamique».

L'armée nigériane, qui semble impuissante face à la progession fulgurante de Boko Haram, a perdu un autre hélicoptère. L'engin s'est écrasé jeudi vers 22h (heure locale) à proximité de l'Université de sciences et technologie Modibbo Adama de Yola, tuant les trois personnes qui se trouvaient à son bord, sans que les causes du crash aient été dévoilées. Le groupe Boko Haram a multiplié les attaques et s'est emparé de nombreuses villes dans l'Etat d'Adamawa ces dernières semaines.