Légionellose: L'épidémie fait deux morts au Portugal

Santé Les autorités sanitaires portugaises cherchaient toujours jeudi soir la source de la contamination alors que l'épidémie a déjà fait sept morts depuis une semaine...

20 Minutes avec agences

— 

Le gouvernement portugais a annoncé que l'épidémie était probablement due à la présence de bactéries dans les tours de réfrigération d'une usine d'engrais.
Le gouvernement portugais a annoncé que l'épidémie était probablement due à la présence de bactéries dans les tours de réfrigération d'une usine d'engrais. — Jean-Christophe Verhaegen AFP/Archives

Au Portugal, 311 personnes ont été infectées par la légionellose depuis le signalement, vendredi, des premiers cas suspects à Vila Franca de Xira, à une trentaine de kilomètres de Lisbonne. Et ce mercredi, la Direction générale de santé (DGS) a annoncé que deux autres personnes venaient de succomber à l'infection.

>> A lire ici Condamnations pour la légionellose

La piste d'un «crime environnemental»

«Les enquêtes pour déterminer la source de la contamination se poursuivent», ont précisé les autorités sanitaires jeudi soir. La piste d'un «crime environnemental», suite à une «négligence dans l'entretien» des tours de réfrigération de l'entreprise Adubos de Portugal, n'est pas écartée.

Car mardi, déjà, le gouvernement avait annoncé que l'épidémie était probablement due à la présence de bactéries dans les tours de réfrigération d'une usine d'engrais de Vila Franca de Xira, sans écarter la possibilité d'autres sources. La maladie du légionnaire provoque de fortes fièvres, une toux sèche et une pneumonie. Elle n'est pas contagieuse mais se diffuse par l'inhalation de particules d'eau contaminée.