Une Polonaise se réveille à la morgue onze heures après son «décès»

FAITS DIVERS Le médecin risque des poursuites pénales...

N.Beu. avec AFP

— 

Illustration morgue.
Illustration morgue. — Werner Carol & /SUPERSTOCK/SIPA

Une Polonaise s'est littéralement réveillée d'entre les morts. Janina Kolkiewicz, 91 ans, déclarée morte à son domicile par une femme médecin et transportée à la morgue, s'y est réveillée onze heures plus tard, a rapporté jeudi la télévision publique TVP.

Les faits remontent au 6 novembre. Janina Kolkiewicz, habitante d'Ostrow Lubelski, dans l'est de la Pologne, s'est réveillée dans une chambre frigorifique de la morgue, à la stupéfaction de ses employés qui ont vu un sac noir censé contenir son corps a commencé à bouger, a précisé la télévision. «J'ai établi son acte de décès (...) Je suis sous le choc, je ne comprends pas ce qui s'est passé, son coeur ne battait pas, elle ne respirait plus. J'avais la certitude qu'elle était morte», a déclaré à la télévision le médecin, Wieslawa Czyz.

«Ma tante ne sait rien de ce qui lui est arrivé, car elle a une sclérose très avancée», a raconté la nièce de l'héroïne malgré elle de cette histoire, Bogumila Kolkiewicz, citée par un journal local. «Une fois ramenée à la maison, elle nous a dit avoir très froid et demandé un thé chaud», a-t-elle ajouté. La police a ouvert une enquête sur cette histoire inhabituelle et le médecin risque des poursuites pénales, a indiqué la TVP.