Robin Williams s'est bien suicidé par pendaison, conclut l'enquête

ETATS-UNIS Le bilan de l'enquête précise que le comédien était sobre au moment où il s'est donné la mort, et qu'il n'avait pas non plus pris de drogues ou de médicaments en grande quantité...

20 Minutes avec AFP

— 

Robin Williams dans «Le Cercle des poètes disparus».
Robin Williams dans «Le Cercle des poètes disparus». — Warner Bros

Robin Williams s'est bien suicidé par pendaison le 11 août et aucune trace d'alcool ni de drogue n'a été décelée dans son organisme, a révélé vendredi la police concluant son enquête sur cette disparition qui a ému le monde entier. L'enquête de près de trois mois a déterminé que la cause du décès est «l'asphyxie par pendaison», et que la mort de l'acteur était la conséquence d'un «suicide», indique un communiqué sur le site de la police de Marin County, près de San Francisco.

Le bilan de l'enquête précise que le comédien était sobre au moment où il s'est donné la mort, et qu'il n'avait pas non plus pris de drogues ou de médicaments en grande quantité. «Les examens toxicologiques ont révélé l'absence d'alcool ou de drogues illicites (...) Des médicaments nécessitant une ordonnance ont été détectés en concentration thérapeutique», détaille le rapport.

Robin Williams s'est tué à son domicile de Tiburon, près de San Francisco, le 11 août. Il souffrait d'une grave dépression et d'un début de maladie de Parkinson, avait alors indiqué sa femme Susan Schneider. L'acteur à la carrière de quatre décennies, virtuose du rire comme des larmes à l'écran, était l'un des comédiens les plus talentueux et célébrés de sa génération, récompensé d'un Oscar et deux Emmys.