États-Unis: Travailler ou non le jour de Thanksgiving? L’Amérique se divise

MONDE Plusieurs enseignes ouvriront en ce jour férié, ce qui n’est pas du goût de tout le monde…

R.S.

— 

L'enseigne JCPenney le 6 février 2012 à Victorville, en Californie.
L'enseigne JCPenney le 6 février 2012 à Victorville, en Californie. — David Pardo/AP/SIPA

Pendant que la France tente de trancher le débat sur l’ouverture des magasins le dimanche, les Américains s’écharpent sur le jour de Thanksgiving. Comme chaque année, le 27 novembre sera férié aux Etats-Unis. Mais plusieurs enseignes comptent ouvrir leurs portes ce jour-là, bouleversant la tradition du «Jour d'action de grâce», où manger une dinde en famille, entre amis, ou avec les plus nécessiteux, est une quasi-obligation pour tout Américain.

Parmi les marques frondeuses, JC. Penney est l’une des initiatrices du mouvement. L’an dernier déjà elle avait ouvert pour la première fois ses magasins à 20h. Ce sera trois heures plus tôt cette année, soit une heure avant Macy et Kohl, deux autres enseignes ayant récemment annoncé leur intention d'ouvrir à l'occasion de Thanksgiving. Jusqu'à présent Kmart, Sears, Macy et Walmart avaient aussi annoncé leur intention d’ouvrir, anticipant de quelques heures le fameux «Black Friday», le premier jour de la période des achats de Noël où les scènes d'émeutes sont courantes.

Des enseignes réfactaires

L’argument des commerçants est toujours le même: la décision d’ouvrir répond à la demande des clients, en pleine préparation des fêtes. «L’année dernière, l’ouverture des magasins JC Penney avait été extrêmement bien accueillie», avance la porte-parole Joey Thomas dans le USA Today.

L’idée de transformer ce jour férié, où toute action bénévole est la bienvenue, en un jour travaillé n’emballe pourtant les défenseurs du Thanksgiving traditionnel. Cette fête marquée par le partage ne doit, selon eux, pas devenir une journée lambda axée sur la consommation. Des enseignes comme Costco, Nordstrom et Sam's Club défendent cette idée et resteront donc fermées le 27 novembre.

Les volontaires sur le pont

Il n’est pas non plus question d’obliger des salariés à travailler un jour férié. «Les dirigeants des magasins locaux reconnaissent l'importance de l'équilibre travail - vie privée. Ils feront donc appel à ceux qui se portent volontaires pour travailler», poursuit le représentant de JC Penney, dont la situation économique n’est par ailleurs pas reluisante depuis quelques années. La chaîne a annoncé la fermeture prochaine de 33 magasins et le licenciement de milliers de salariés.