Cannabis, avortement, contrôle des armes à feu: Comment ont voté les Américains?

ETATS-UNIS Les élections de mi-mandat mardi ont également vu les électeurs américains se prononcer, au niveau de leur Etat, sur différents sujets de société...

Bérénice Dubuc

— 

Un bureau de vote en Alaska, pour les Midterms 2014, le 4 novembre.
Un bureau de vote en Alaska, pour les Midterms 2014, le 4 novembre. — T.WARREN/AP/SIPA

Ce sont les autres résultats des midterms américaines. Outre la victoire écrasante des républicains, qui ont pris le contrôle du Congrès en remportant la majorité au Sénat et renforcé leur majorité à la Chambre des représentants, les élections de mi-mandat aux Etats-Unis ont vu les Américains se prononcer sur différents sujets de société -cannabis, avortement, contrôle des armes à feu…- au niveau de chaque Etat. Tour d’horizon des résultats les plus marquants.

Cannabis

Washington D.C. et l'Oregon ont dit «oui» à la légalisation du cannabis. Selon des résultats partiels, les électeurs de la capitale fédérale américaine ont approuvé à 65% (contre 28%) l'«Initiative 71» qui demande la légalisation du cannabis. Ceux de l'Oregon ont voté à 54% pour et 46% contre. Un vote similaire a eu lieu en Alaska mardi et le «oui» l'emportait sur quelque 55% de votes déjà dépouillés.

En Floride, les électeurs ont à l’inverse rejeté une mesure concernant l'autorisation de la marijuana, mais cette fois à des fins médicales. Il est toujours interdit selon la loi fédérale de consommer, vendre ou posséder du cannabis, mais une vingtaine d'Etats américains l'ont déjà complètement ou partiellement dépénalisé.

Contrôle des armes à feu

Le droit de porter des armes à feu était au menu des électeurs en Alabama, dans le Missouri et dans l'Etat de Washington. Les habitants de ce dernier ont voté «oui» à l’initiative 594 -qui propose l’obligation de vérifier les antécédents judiciaires de tous les acheteurs d'armes à feu, y compris si la vente a lieu sur Internet, entre particuliers ou lors de foires.

A l’inverse, les électeurs d’Alabama se sont prononcés en faveur d’un amendement à la constitution de leur Etat, pour qu’y figure le fait «qu'aucun traité international ou loi ne puisse interdire, limiter ou interférer avec le droit fondamental des citoyens à porter des armes».

Avortement

Les électeurs du Colorado, du Dakota du nord et du Tennessee se prononçaient, quant à eux, sur des mesures visant à restreindre le droit à l'avortement. Le Colorado a rejeté une proposition cherchant à considérer le foetus comme une «personne». Dans le Dakota du nord, les électeurs ont voté contre l’amendement de la constitution de l’Etat pour y inclure un «droit inaliénable à la vie» à toute étape du développement humain. En revanche, dans le Tennessee, l’initiative permettant au législateur de modifier de façon plus restrictive les lois de l'Etat en ce qui concerne l'avortement est passée.

Salaire minimum

Alors que Barack Obama, qui en avait fait une promesse lors de son discours sur l'état de l'Union en 2013, s'était heurté au blocage de la mesure au Congrès par les républicains, les référendums tenus en Arkansas, Alaska, Illinois, Nebraska et Dakota du sud pour augmenter le salaire minimum (fixé actuellement à 7,25 dollars l'heure par l'Etat fédéral) ont reçu un vote favorable, selon des résultats préliminaires.