Le patron d'Apple interdit de Russie?

SOCIETE Un élu auteur d'une loi antigay demande l'interdiction d'entrée en Russie du patron gay d'Apple, Tim Cook, qui vient tout juste de faire son coming out...

20 Minutes avec agence
— 
Tim Cook a révélé la semaine dernière sa "fierté" d'être gay dans une tribune publiée sur le site du magazine BloombergBusiness.
Tim Cook a révélé la semaine dernière sa "fierté" d'être gay dans une tribune publiée sur le site du magazine BloombergBusiness. — Justin Sullivan Getty Images

Il a été la star des réseaux sociaux depuis qu'il a révélé, la semaine dernière, son homosexualité. Mais Tim Cook, le patron d'Apple, pourrait devenir persona non grata en Russie. Ce dernier étant accusé de «populariser l'homosexualité».

Vitali Milonov, un élu russe local, connu pour être à l'origine d'une loi controversée sur la «propagande» homosexuelle, a demandé d'interdire au successeur de Steve Jobs, l'entrée en Russie.

>> A lire aussi Des parents homosexuels se cachent ou fuient la Russie

«Introduire de nouveaux gadgets»

Le «coming out» de Tim Cook, à la tête de l'entreprise américaine, «est une action politique en vue de populariser l'homosexualité, a déclaré Vitali Milonov. Je crois qu'il faut lui interdire l'entrée dans notre pays. Il est évident qu'il a l'intention non seulement d'introduire de nouveaux gadgets mais aussi d'imposer ses idées sur la famille», en Russie, a ajouté l'élu du parti au pouvoir (Russie unie), au Parlement local de Saint-Pétersbourg.

Pour rappel, la Russie, où l'homosexualité était considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999, a adopté l'année dernière une loi punissant tout acte de «propagande» homosexuelle et de pédophilie devant mineurs de peines d'amende et de prison.