Crash de SpaceShipTwo: «blessé» par les critiques, Branson persévère

ECONOMIE SpaceShipTwo s'est écrasé vendredi au cours d'un vol d'essai dans le désert de Mojave, au nord-est de Los Angeles...

20 Minutes avec AFP
— 
Une équipe d'enquêteurs inspecte une partie du vaisseau Galactic SpaceShipTwo près de Cantil, en Californie, le 1er novembre 2014
Une équipe d'enquêteurs inspecte une partie du vaisseau Galactic SpaceShipTwo près de Cantil, en Californie, le 1er novembre 2014 — Josh Edelson AFP

Le milliardaire britannique Richard Branson a fustigé lundi les critiques «blessantes» après l'accident mortel du vaisseau SpaceShipTwo de sa firme Virgin Galactic mais assuré que le risque encouru continuait d'en valoir la peine pour l'avenir du tourisme spatial.

«Je n'ai jamais vu autant d'allusions irresponsables et néfastes»

SpaceShipTwo s'est écrasé vendredi au cours d'un vol d'essai dans le désert de Mojave, au nord-est de Los Angeles, après s'être séparé de son avion de lancement WhiteKnightTwo. L'accident a entraîné la mort du pilote, Michael Alsbury, et blessé grièvement son co-pilote, Pete Siebold, causant des interrogations sur l'industrie du tourisme de l'espace.

>> Virgin dévoile sa navette pour touristes spatiaux

«Je n'ai jamais vu autant d'allusions irresponsables et néfastes», a déclaré Sir Branson sur la chaîne britannique Sky News. «C'est la presse britannique dans ce qu'elle peut avoir de pire», a-t-il ajouté, alors que le Daily Mail citait lundi matin un expert accusant Virgin Galactic d'avoir joué à la «roulette russe».

«C'est incroyablement blessant pour les 400 ingénieurs qui ont travaillé avec tant de courage chez Virgin Galactic», a souligné le charismatique homme d'affaires. Le Bureau national américain de la sécurité dans les transports (NTSB) a ouvert une enquête officielle qui pourrait durer un an.

«Je suis reconnaissant au NTSB d'avoir expliqué que le réservoir et le moteur étaient intacts, montrant qu'il n'y avait pas eu d'explosion, malgré la profusion d'experts autoproclamés affirmant qu'il s'agissait de la cause (de l'accident)», a indiqué Richard Branson.

Déterminé à «poursuivre» ses projets

«Nous ferons en sorte que cela n'arrive plus jamais», a-t-il assuré. «Si l'accident s'était produit alors que nous transportions des passagers, il aurait très difficile de s'en remettre. Mais j'espère que ce qui est arrivé est différent», a-t-il poursuivi, se disant déterminé à «poursuivre» ses projets de tourisme spatial.

«Nous ne mènerons aucun vol public tant que moi-même et des membres de ma famille ne seront pas en mesure de voler», a-t-il toutefois martelé. Mais «je suis convaincu qu'un grand avenir attend Virgin Galactic une fois que le NTSB aura indiqué précisément ce qui s'est passé».