Ebola: Un troisième employé des Nations unies succombe au virus

EPIDEMIE L'homme est décédé durant le week-end en Sierra Léaone. Son épouse est traitée médicalement...

20 Minutes avec AFP

— 

Une femme passe devant des panneaux de sensibilisation à l'épidémie d'Ebola à Freetown, en Sierra Leone, le 13 août 2014
Une femme passe devant des panneaux de sensibilisation à l'épidémie d'Ebola à Freetown, en Sierra Leone, le 13 août 2014 — Carl de Souza AFP

Un membre des Nations unies est mort d'Ebola en Sierra Leone, le troisième employé de l'ONU à succomber au virus, selon un porte-parole de l'institution lundi.

L'homme, qui était chauffeur pour l'agence des Nations unies pour les femmes, est décédé durant le week-end et son épouse est traitée médicalement, a déclaré ce porte-parole, Stéphane Dujarric.

Un Soudanais et un Libérien avant lui

«Toutes les mesures pour protéger les employés de nos installations en Sierra Leone sont prises du mieux possible dans les circonstances actuelles», a ajouté Stéphane Dujarric.

Un Soudanais travaillant dans le secteur de la santé pour l'ONU au Liberia est décédé le mois dernier alors qu'il avait été transféré en Allemagne pour y être soigné. Un autre employé des Nations unies, un Libérien, est également probablement décédé d'Ebola le mois dernier.

La pire épidémie d'Ebola de l'histoire a déjà causé la mort de plus de 4.500 personnes depuis le début de l'année en Afrique de l'Ouest, où les Nations unies conduisent un mouvement international pour tenter d'endiguer la propagation du virus.

Un fonds des Nations unies destiné à financer la lutte contre Ebola

Un fonds des Nations unies destiné à financer la lutte contre Ebola a reçu 8,7 millions de dollars de l'Australie et d'autres promesses de dons ont également été faites. Au total, le fonds a déjà récolté 43,5 millions de dollars pour lutter contre la maladie.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'était plaint la semaine dernière de n'avoir que 100.000 dollars à disposition pour approvisionner ce fonds, et avait appelé les nations à faire des dons.

Ce fonds est distinct d'un autre appel pour réunir 1 milliard de dollars lancé par l'ONU pour répondre à la menace Ebola. Celui-ci a réuni 433 millions de dollars pour le moment.