Le Carnaval Magic était parti du port de Galveston, près de Houston.
Le Carnaval Magic était parti du port de Galveston, près de Houston. — Capture d'écran / Google Map

EBOLA

Ebola: Une laborantine de l'hôpital de Dallas sème la panique sur un bateau de croisière

La croisière ne s'amuse pas toujours! Bien malgré elle, une laborantine de l’hôpital de Dallas, où est décédé un malade d’Ebola, a semé la panique sur le paquebot à bord duquel elle avait embarqué…

Une laborantine travaillant à l'hôpital de Dallas où est décédé le premier malade d'Ebola aux Etats-Unis avait pris place à bord du Carnival Magic, un luxueux paquebot de croisière parti il y a une semaine du port de Galveston, au Texas. Quand cela s’est su, la panique s’est rapidement propagée à bord, rapporte The National Post, repris par Le Figaro. Au point que le navire a dû faire demi-tour.

Pas d’escale au Mexique et à Bélize

La laborantine n’avait pas soigné le malade et n'était pas entré en contact avec lui, mais avait pu manipuler des échantillons prélevés sur le malade. Elle s’était elle-même signalé à l’équipage, quatre jours après avoir embarqué, lorsqu’elle a eu vent de la contamination à Ebola de deux de ses collègues aide-soignantes de l'hôpital de Dallas. Elle avait décidé, en accord avec le commandant, de rester dans sa cabine.

Le navire n’a pas non plus faire escale au Mexique comme il l’était initialement prévu, raconte The National Post. Le gouvernement mexicain s'est opposé à un accostage, pour ne pas accueillir la supposée malade sur son territoire. Même chose au Belize. Le navire a finalement rebroussé chemin. Il est revenu dimanche à son point de départ.

Des tests finalement négatifs

Les analyses sont depuis tombées : cette femme n’est pas atteinte d’Ebola. Mais trop tard, la semaine de vacances est gâchée. Les passagers de la croisière ont reçu en compensation un chèque de 200 dollars (156 euros environ) et un bon d'achat pour un autre voyage.