Organisation de l'Etat islamique: Barack Obama se dit «très inquiet» de la situation à Kobané

TERRORISME Alors que les djihadistes ont atteint le centre de la ville kurde...

20 Minutes avec AFP

— 

Le Président des Etats-Unis Barack Obama rencontre les hauts pontes de l'armée américaine au Pentagone le 6 octobre 2014.
Le Président des Etats-Unis Barack Obama rencontre les hauts pontes de l'armée américaine au Pentagone le 6 octobre 2014. — SIPA

Le président Barack Obama s'est déclaré ce mardi «très inquiet» de la situation dans la ville kurde de Kobané, dans le nord de la Syrie, à l'issue d'une réunion avec les chefs militaires de 22 pays de la coalition anti-djihadistes.

«Nous suivons de près les combats qui ont lieu dans la province irakienne d'Al-Anbar et nous sommes très inquiets de la situation dans et autour de la ville syrienne de Kobané», a déclaré Barack Obama.

>> Lire le témoignage d'un Franco-kurde

«Cela illustre la menace posée par l'EI à la fois en Irak et en Syrie», a-t-il ajouté, soulignant que les frappes aériennes se poursuivraient dans ces deux régions.

«Nous sommes unis dans notre objectif: affaiblir et détruire l'EI», a encore déclaré le président américain, tout en réaffirmant qu'il s'agissait d'une campagne sur le long terme durant laquelle il y aurait immanquablement des «revers».

En dépit des raids menés quotidiennement par les avions américains et alliés, les djihadistes ont atteint pour la première fois le centre de Kobané, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).