Enquête sur l'affaire Maddie: Scotland Yard de retour au Portugal

ENQUÊTE Les inspecteurs britanniques ont demandé à leurs homologues portugais d'organiser des interrogatoires de sept personnes, et de perquisitionner les maisons des suspects...

B.D. avec AFP

— 

Scotland Yard a annoncé dimanche la publication de portraits-robots d'hommes que la police souhaite interroger après la disparition de la fillette britannique Madeleine McCann au Portugal en 2007, un appel qui sera aussi lancé en Allemagne et aux Pays-Bas.
Scotland Yard a annoncé dimanche la publication de portraits-robots d'hommes que la police souhaite interroger après la disparition de la fillette britannique Madeleine McCann au Portugal en 2007, un appel qui sera aussi lancé en Allemagne et aux Pays-Bas. — Francisco Leong AFP

Des inspecteurs de Scotland Yard chargés de l'enquête sur la disparition en 2007 de la petite Maddie sont retournés à Faro dans le sud du Portugal afin de préparer de nouveaux interrogatoires de suspects, a rapporté mardi la presse portugaise. La police britannique avait adressé en août une nouvelle commission rogatoire aux autorités portugaises pour effectuer des démarches supplémentaires dans cette affaire très médiatisée.

>> Tous nos articles sur la disparition de Maddie sont ici

Les inspecteurs britanniques ont demandé à leurs homologues portugais d'organiser des interrogatoires de sept personnes, dont trois déjà entendues en juillet, et de perquisitionner les maisons des suspects, selon le Jornal de Noticias. Alors qu'ils attendent toujours le feu vert du parquet général, les enquêteurs de Scotland Yard doivent se réunir ce mardi à Faro avec la police judiciaire portugaise. Contactée par l'AFP, la police portugaise n'a pas souhaité commenter dans l'immédiat.

Analyse

Le 3 mai 2007, Madeleine McCann, alors âgée de près de quatre ans, avait disparu de sa chambre pendant que ses parents dînaient avec des amis dans un restaurant d'un complexe hôtelier de Praia da Luz. En juin dernier, des fouilles avaient été menées par les autorités portugaises et britanniques dans cette petite station en Algarve mais n'avaient révélé «aucun indice», selon Scotland Yard.

L'Institut de médecine légale de Coimbra devrait présenter mercredi aux inspecteurs britanniques les résultats des analyses effectuées dans le cadre de ces recherches, indique le Jornal de Noticias. La police portugaise avait classé l'enquête en 2008 après 14 mois d'investigations controversées, marquées notamment par la mise en examen des parents de la fillette qui ont ensuite été blanchis.

Après avoir passé deux ans à étudier le dossier, le Royaume-Uni a officiellement ouvert sa propre enquête en juillet 2013 et les autorités portugaises ont rouvert leur dossier peu après. Les parents, Kate et Gerry, se sont toujours dits convaincus que Madeleine avait été enlevée et pourrait être encore en vie.