Le sénat rejette un calendrier de retrait d'Irak

— 

Une voiture piégée a explosé dimanche dans le quartier de Kerrada, dans le centre de la capitale, tuant 31 pèlerins qui revenaient de la ville sainte de Kerbala après avoir commémoré le 40e jour après l'anniversaire de la mort de l'imam Hussein, tué en 680 par la dynastie sunnite des Omeyyades.
Une voiture piégée a explosé dimanche dans le quartier de Kerrada, dans le centre de la capitale, tuant 31 pèlerins qui revenaient de la ville sainte de Kerbala après avoir commémoré le 40e jour après l'anniversaire de la mort de l'imam Hussein, tué en 680 par la dynastie sunnite des Omeyyades. — Ali al-Saadi AFP

Le Sénat américain a rejeté jeudi un projet de calendrier de retrait militaire d'Irak, proposé par la majorité démocrate et fermement refusé par la Maison Blanche.

Seulement 48 sénateurs sur 100 ont voté en faveur d'une proposition de résolution recommandant que les militaires américains commencent à quitter l'Irak sous 120 jours et que l'essentiel des troupes de combat soient retirées d'ici au 31 mars 2008. Cinquante ont voté contre, comme le recommandait l'état-major républicain, resté fidèle à la Maison Blanche.

La présidence américaine avait prévenu qu'elle opposerait son veto à cette mesure si elle était adoptée par le Congrès.