Interpol crée une unité spéciale pour lutter contre le trafic d'ivoire en Afrique

MONDE Ce projet veut cibler les réseaux criminels internationaux…

20 Minutes avec AFP
— 
Le braconnage des éléphants pour l'ivoire est en train de prendre une ampleur industrielle au Mozambique
Le braconnage des éléphants pour l'ivoire est en train de prendre une ampleur industrielle au Mozambique — Philippe Lopez AFP

Interpol va créer à Nairobi (Kenya) une unité spéciale dédiée à la lutte contre le trafic d'ivoire et plus largement à la criminalité environnementale en Afrique, a indiqué ce mardi l'organisation policière internationale.

«Cette initiative permettra à Interpol, à travers son ‘Projet Wisdom’, d'apporter un soutien analytique et opérationnel aux états-membres de l'Est de l'Afrique relatif aux cas les plus significatifs de trafic transnational d'espèces sauvages», a indiqué le chef de l'unité de sécurité environnementale d'Interpol basée à Lyon, David Higgins, dont dépendra l'antenne de Nairobi.

Collaboration avec d’autres agences

Elle permettra également à travers des opérations planifiées de cibler les réseaux criminels derrière ces trafics, a ajouté David Higgins.

La lutte contre le commerce illicite d'ivoire et de corne de rhinocéros, l'un des problèmes majeurs de l'Est de l'Afrique, sera l'un des principaux objectifs de cette unité qui collaborera avec les agences spécialisées des différents états-membres.