Arrivée aux Etats-Unis du cameraman américain atteint d'Ebola

MONDE Le cameraman américain a contracté le virus Ebola au Liberia…

20 Minutes avec AFP
— 
Des travailleurs de santé à l'hôpital de Monrovia au Liberia, le 30 septembre 2014
Des travailleurs de santé à l'hôpital de Monrovia au Liberia, le 30 septembre 2014 — Pascal Guyot AFP

Le cameraman américain qui a contracté le virus Ebola au Liberia est arrivé lundi aux Etats-Unis pour y être soigné, a annoncé la chaîne NBC, pour qui il travaille.

L'avion sanitaire privé transportant Ashoka Mukpo, 33 ans, avait quitté dimanche la capitale libérienne Monrovia et effectué une brève escale à Bangor, dans le Maine, avant de se diriger vers le Centre médical du Nebraska où son arrivée a été retransmises en direct par les chaînes d'information américaines.

Ashoka Mukpo, 33 ans, un cameraman freelance recruté mardi par la chaîne de télévision américaine NBC, s'était mis de lui-même en quarantaine mercredi après l'apparition de premiers symptômes, se rendant dans un centre de traitement d'Ebola de l'ONG Médecins sans frontières (MSF), dans la capitale libérienne.

Quatrième Américain contaminé au Liberia

Le Centre médical du Nebraska est actuellement l'un des établissements américains capables d'accueillir des patients infectés par Ebola. Un médecin américain, Rick Sacra, infecté au Liberia où il travaillait pour une organisation caritative chrétienne, avait été traité avec succès dans ce centre hospitalier d'où il était sorti guéri.

Les parents d'Ashoka Mukpo ont indiqué lors d'une conférence de presse peu après son admission à l'hôpital du Nebraska qu'il avait de la fièvre et quelques nausées.

Le patient ignore comment il a été infecté mais son père Mitchell Levy a dit que son fils pense avoir été contaminé quand il aidait d'autres personnes à désinfecter une voiture dans laquelle quelqu'un est mort d'Ebola.

Il s'agit du quatrième Américain contaminé au Liberia et du premier journaliste étranger atteint depuis le début de l'épidémie, qui a emporté plusieurs reporters locaux.