Irak: La France a lancé sa première frappe aérienne contre les djihadistes de Daesh

MONDE Moins de 24 heures après que François Hollande a annoncé l'imminence de ces frappes...

20 Minutes avec AFP
— 
Deux chasseurs Rafale français en vol de reconnaissance au dessus de l'Irak, le 15 septembre 2014
Deux chasseurs Rafale français en vol de reconnaissance au dessus de l'Irak, le 15 septembre 2014 — - ECPAD / EMA /Armée de l'Air

François Hollande l’avait annoncé jeudi lors de sa conférence de presse. Il aura fallu moins de 24h à la France pour mettre à exécution son engagement à soutenir le gouvernement de Bagdad contre les djihadistes de Daesh (Etat Islamique) avec des frappes aériennes. La nouvelle a été officialisée ce vendredi dans un communiqué de presse de L'Elysée: «Ce matin à 9h40 nos avions Rafale ont mené une première frappe contre un dépôt logistique des terroristes de l’organisation Daech dans le nord-est de l’Irak. L’objectif a été atteint et entièrement détruit.».

>> Revivez la conférence de presse de François Hollande en direct

Un peu plus tôt dans la matinée, l'information avait filtré par l'intermédiaire d'un envoyé spécial de France 2 en Irak, «les premières frappes aériennes françaises sur l’Irak ont eu lieu ce [vendredi] matin».

 

Deux avions de combat Rafale français ont frappé des cibles non mouvantes avant de reprendre la direction de la base aérienne française 104 Al-Dhafra, près d'Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, où ils seraient déjà rentrés. Dans son communiqué, l'Elysée précise que «d’autres opérations se poursuivront dans les prochains jours. le Parlement sera informé dès la semaine prochaine par le Premier ministre des conditions de l’engagement de nos forces aux côtés des forces armées irakiennes et des Peshmergas pour affaiblir Daech et restaurer la souveraineté irakienne».