Ecosse: Le non en tête à 54%, selon le dépouillement de plus de la moitié des bulletins

ECOSSE Ces résultats sont tombés avec retard du fait de l'impressionnant taux de participation, qui dépasse 80% dans la plupart des circonscriptions...

20 Minutes avec AFP
— 
Décompte des voix du référe,dum sur l'indépendance écossaise dans un bureau de vote d'Edimbourg, le 19 septembre 2014.
Décompte des voix du référe,dum sur l'indépendance écossaise dans un bureau de vote d'Edimbourg, le 19 septembre 2014. — Andrew Milligan/AP/SIPA

Les résultats définitifs partiels du référendum sur l'indépendance écossaise, portant sur 23 des 32 circonscriptions, soit 58,7% des bulletins dépouillés, donnent le non en tête à 54% devant le oui à 46%. Ces résultats sont tombés avec retard, à 5h (6h, heure française), du fait de l'impressionnant taux de participation, qui s'établit à 84%. Parmi les rares exceptions en-dessous des 80% figure la ville de Glasgow, où la participation s'est établie à 75%.

Sur les 23 circonscriptions dépouillées, 20 ont donné la victoire au non tandis que trois - Dundee, West Dunbartonshire, Glasgow and North Lanarkshire - se sont prononcées en faveur du oui.

Eviter un éclatement du Royaume-Uni

John Curtice, professeur en sciences politiques à l'Université de Strathclyde et expert incontesté du scrutin, a estimé à ce stade que le Premier ministre conservateur David Cameron pourrait probablement éviter un éclatement du Royaume-Uni, dont la perspective le «hantait».

«Le non apparait en position de remporter ce référendum, de manière relativement confortable, même si le résultat n'est pas à la hauteur de ce qu'ils espéraient il y a deux mois» quand le non caracolait avec quelque 10 points d'avance, a indiqué M. Curtice sur la BBC. Il a par ailleurs tablé sur une participation record de l'ordre de 85%.