Moscou va renforcer son dispositif militaire dans «la zone de la Crimée»

UKRAINE Le gouvernement évoque la présence militaire étrangère à proximité immédiate de sa frontière...

20 Minutes avec AFP

— 

Le président russe Vladimir Poutine et son ministre de la Défense Sergueï Choïgou, au Kremlin à Moscou, le 1er juillet 2014
Le président russe Vladimir Poutine et son ministre de la Défense Sergueï Choïgou, au Kremlin à Moscou, le 1er juillet 2014 — Alexei Nikolsky Ria-Novosti

La Russie va renforcer son dispositif militaire dans «la zone de la Crimée» en raison de l'aggravation de la crise en Ukraine et de l'augmentation des forces étrangères près de la frontière russe, a annoncé mardi le ministre de la Défense Sergueï Choïgou.

«La situation en Ukraine s'est sérieusement aggravée et la présence militaire étrangère a augmenté à proximité immédiate de notre frontière», a-t-il indiqué, faisant référence aux exercices militaires impliquant 15 pays, dont les États-Unis, qui ont commencé lundi dans l'ouest de l'Ukraine.

Un millier de soldats russes se trouvent toujours dans l'est de l'Ukraine, selon l'Otan

«L'une de nos tâches prioritaires est de déployer une force militaire complète et autosuffisante dans la zone de la Crimée», a annoncé Choïgou, cité par l'agence de presse Interfax alors qu'il s'exprimait dans le cadre d'une réunion du conseil d'administration du ministère de la Défense. Ce renforcement du dispositif militaire «est en grande partie lié à l'élargissement du district militaire après l'intégration de la Crimée», péninsule ukrainienne rattachée par Moscou en mars, a-t-il précisé.

Les activités du district militaire seront planifiées jusqu'en 2020 «en prenant en compte les mesures destinées à assurer la sécurité de la Russie sur le territoire de la Crimée», selon le ministre. Selon l'Otan, un millier de soldats russes se trouvent toujours dans l'est de l'Ukraine tandis que 20.000 autres restaient massés le long de la frontière russo-ukrainienne.