Pays-Bas: Un carambolage impliquant 150 voitures fait deux morts et 26 blessés

FAITS DIVERS Le brouillard semble être à l'origine des multiples collisions...

Vincent Vantighem

— 

Carte de localisation de Heinkenszand, Pays-Bas.
Carte de localisation de Heinkenszand, Pays-Bas. — 20 MINUTES / GOOGLE

Au moins 150 véhicules ont été impliqués dans des collisions en chaîne en raison du brouillard mardi sur une autoroute néerlandaise, faisant deux morts et 26 blessés, ont annoncé mardi les autorités néerlandaises. Les collisions ont eu lieu à l'heure de pointe dans les deux sens de circulation sur l'autoroute A58, à hauteur du village de Heinkenszand, entre les villes de Goes et Middelburg.

 

«Ce matin (mardi), en raison du brouillard épais, il y a eu plusieurs accidents peu après 8h», a déclaré à l'AFP Hans Hubregtse, porte-parole des secours pour la région Zélande (pointe sud-ouest des Pays-Bas). Selon le bilan provisoire, deux personnes sont décédées, a assuré à l'AFP Esther Boot, porte-parole de la police locale. «Il y a aussi 26 blessés, dont un certain nombre grièvement».

«Un mur de brouillard»

Une cinquantaine d'ambulances ont été dépêchées sur place ainsi qu'un hélicoptère médical qui a dans un premier temps connu des difficultés à s'approcher en raison du brouillard. «Nous roulions à vitesse réduite en raison du manque de visibilité et tout d'un coup, nous nous sommes retrouvés face à un mur de brouillard», a déclaré Inge Geldof, un témoin pas impliqué dans les collisions, cité par la télévision publique néerlandaise NOS. «Heureusement, j'ai pu freiner à temps».


Des témoins cités par la NOS affirment que certains automobilistes roulaient à 120 voire 130 km/h sans phares allumés. «On ne voyait pas à 50 mètres et il y avait encore des gens qui vous dépassaient à toute vitesse», a dit un autre témoin à la télévision locale Omroep Zeeland.

Un appel via Twitter

Les ambulanciers ont dû se rendre à pied vers une partie des blessés car des voitures accidentées barraient le chemin, selon les médias néerlandais.

Via Twitter, les secours ont demandé aux personnes se trouvant dans les véhicules impliqués dans les collisions de «rester près de leurs voitures». «Un bus va passer pour vous emmener vers un lieu où l'on prendra soin de vous. Laissez vos clés sur le contact».