Les étrangers cibles potentielles d'attentats en Arabie saoudite

©2006 20 minutes

— 

Toutes les ambassades étrangères ont été averties hier par les autorités saoudiennes du risque de nouveaux attentats de la part du groupe responsable de l'attaque dans laquelle quatre Français ont été tués le 26 février. « On a reçu un message du ministère saoudien des Affaires étrangères adressé à toutes les ambassades et représentations diplomatiques et internationales à Riyad et qui dit que le groupe responsable de l'assassinat de nos compatriotes pourrait commettre d'autres actes similaires en ville ou ailleurs », a déclaré un porte-parole de l'ambassade de France à Riyad.L'attentat du 26 février n'a pas été revendiqué, mais le ministère saoudien de l'Intérieur a annoncé mardi l'arrestation d'un nombre indéterminé de personnes, ajoutant qu'il recherchait deux autres suspects. La branche saoudienne d'Al-Qaida, qui a subi ces dernières années des coups sévères de la part des autorités locales, a récemment refait surface pour annoncer qu'elle « préparait des opérations d'envergure ». « Nous allons nettoyer la péninsule des Arabes de la présence des croisés », a affirmé le groupe dans sa revue Sawt al-Jihad, mise en ligne le 8 février dernier.