Portugal: Deux hommes meurent encornés lors d'un lâcher de taureaux

PORTUGAL Mais les lâchers vont continuer...  

20 Minutes avec AFP

— 

Une peine de quatre mois de prison avec sursis a été requise vendredi à Nîmes à l'encontre de deux élus du Grau-du-Roi (Gard), poursuivis pour homicide involontaire après la mort, en 2006, d'un homme de 77 ans percuté par un taureau lors d'un lâcher.
Une peine de quatre mois de prison avec sursis a été requise vendredi à Nîmes à l'encontre de deux élus du Grau-du-Roi (Gard), poursuivis pour homicide involontaire après la mort, en 2006, d'un homme de 77 ans percuté par un taureau lors d'un lâcher. — Dominique Faget afp.com

Deux hommes ont été tués dans la nuit de vendredi à samedi, encornés lors d'un lâcher de taureaux à Moita, à une quarantaine de kilomètres au sud de Lisbonne, mais «les lâchers vont continuer» a affirmé dimanche une responsable de la commune

«Nous ne pouvons pas contrôler des milliers de personnes»

«Nous ne pouvons pas contrôler des milliers de personnes» a expliqué Clarisse Santos, une responsable de la commission des fêtes de Moita citée par l'agence portugaise Lusa. «Nous respectons toutes les mesures de sécurité», a ajouté la responsable, avant de préciser que «les lâchers de taureaux vont continuer». Les deux victimes sont un homme de 46 ans mort sur le coup et un autre de 27 ans, décédé samedi à l'hôpital des suites de ses blessures.